Randonnée à Peillon Circuit de Lourquière

Connaissez-vous le Train des Merveilles ? Cette ligne qui relie Nice à Tende est considérée comme l’un des plus beaux trajets ferroviaires de toute l’Europe ! Son parcours sillonne les vallées du Paillon et de la Roya-Bévéra, jusqu’aux portes du Parc National du Mercantour. Aujourd’hui, je vous propose donc d’embarquer dans cet exceptionnel Train des Merveilles et de visiter l’un des plus beaux villages perchés des Alpes-Maritimes : Peillon. Sur un parcours de 11 kilomètres, le Circuit de Lourquière vous permettra d’admirer d’incroyables panoramas à flanc de montagne. Alors, prêt pour cette randonnée à Peillon ? Préparez-vous à découvrir l’une des plus belles marches de l’Arrière-pays niçois !

Randonnée à Peillon : itinéraire du Circuit de Lourquière

Comme toujours, nous nous sommes inspirés de l’excellent site Randoxygène du Département des Alpes-Maritimes pour trouver cette idée de marche pédestre à Peillon. Vous pouvez donc retrouver sur ce site l’itinéraire du Circuit de la Lourquière. Cette fois-ci, contrairement au Tour du Cap Ferrat ou à notre randonnée au Rocher des Monges dans l’Estérel, nous avons scrupuleusement suivi le parcours indiqué dans le descriptif. 

Itinéraire de la randonnée à Peillon Circuit de Lourquière

Voici les caractéristiques de notre randonnée à Peillon

  • Distance : 11 kilomètres
  • Dénivelé : + /- 522 mètres
  • Durée : 4 heures (sans pauses)
  • Niveau de difficulté : moyenne

Il s’agit donc d’une marche qui débute et se termine à la Gare de La Grave-de-Peille. La première partie se déroule à l’ombre de la pinède, avec une belle montée qui se fait progressivement. Vous finirez ensuite par accéder au pittoresque et magnifique village de Peillon, qu’il faut absolument visiter ! En quittant Peillon, vous effectuerez alors le reste de la balade sur un sentier à flanc de colline, avec une vue exceptionnelle sur le village perché. Enfin, vous terminerez cette boucle sur une route peu fréquentée dans un quartier résidentiel, avant de rejoindre le village et de redescendre vers la gare de Peille.

La seule difficulté de cette randonnée peut se présenter lors de cette boucle, où vous serez exposé au soleil et à la chaleur tout au long du sentier pédestre. Si une marche de 11 kilomètres vous semble trop difficile, n’hésitez pas à réduire l’itinéraire en vous arrêtant au village de Peillon et en rebroussant chemin vers le point de départ. Cela vous fera tout de même une magnifique balade dans l’Arrière-pays niçois !

Départ de la Gare de La Grave-de-Peille

Pour accéder au départ de cette randonnée à Peillon, embarquez à bord du sensationnel Train des Merveilles ! Les départs depuis Nice sont quotidiens et réguliers. Vous pouvez réserver en ligne votre billet de train sur le site du réseau TER de Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Randonnée avec le Train des Merveilles

Durant la saison estivale, vous pourrez profiter gratuitement des commentaire en français et en anglais d’une guide conférencière à bord du train ! Celle-ci vous présentera les différentes étapes du parcours, jalonné dès le début par de nombreux villages de la Vallée du Paillon. Toutefois, cette visite commentée ne se déroule qu’une fois dans la journée à l’aller. Retrouvez toutes les informations relatives au Train des Merveilles sur le site de l’Office du Tourisme de Tende-Valée des Merveilles

Depuis Nice, le trajet jusqu’à La Grave-de-Peille dure 30 minutes et vous coûtera 3,90 €. Une vingtaine de kilomètres seulement séparent en fait Nice de Peille ! Sur le parcours, le train dessert les gares de Nice-Pont-Michel, L’Ariane-la-Trinité ou encore Drap-Cantaron où vous pouvez également monter. 

Une fois arrivé à La Grave-de-Peille, vous remarquerez qu’un parking jouxte la gare. Vous pouvez donc laisser votre véhicule à cet endroit si vous ne souhaitez pas prendre le train. Par ailleurs, pour trouver comment venir à Peillon en voiture, vous pouvez consulter les informations et le plan d’accès sur le site de la Commune de Peillon

En route pour le vieux village de Peillon

Nous voici donc à la Gare de La Grave-de-Peille. Devant celle-ci, vous trouverez une route goudronnée qu’il vous faudra emprunter. Il s’agit du Chemin du Nougairet qui remonte la voie ferrée. Un panneau indique très clairement la direction à prendre pour Peillon-Village et le Circuit de Lourquière

Après quelques minutes de marche, vous allez atteindre une petite maison et une barrière qui borde la voie ferrée. Traversez les voies en ouvrant cette petite barrière et passez le long de l’habitation.

Préparez-vous, car votre ascension débute ! Grimpez dans le bois et rejoignez une intersection où vous prendrez ensuite sur la droite, en contournant une dernière maison. Vous pouvez désormais suivre en toute tranquillité le sentier pédestre, qui grimpe progressivement dans la pinède.

Sur votre droite, vous pourrez déjà profiter d’une vue assez dégagée sur la vallée du Paillon et sur la carrière de La Grave-de-Peille. Tout au long du sentier, vous pouvez également admirer la végétation méditerranéenne. Avis aux amateurs de macrophotographie : la forêt de Pins et le sous-bois regorgent de fleurs et d’insectes qui ne demandent qu’à être immortalisés !

Carrière de la Grave de Paille

30 minutes environ après le départ de cette randonnée, le chemin tourne sur la gauche pour rejoindre un petit col. Celui-ci permet de basculer sur l’autre versan, en direction du vieux village de Peillon. Juste après le col, restez sur le chemin le plus à gauche qui redescend progressivement. Vous apercevez alors le village perché à travers la végétation. Poursuivez en direction du vieux village et laissez un chemin sur la gauche qui part en direction du Col de Saint-Pancrace.

En poursuivant vers le village, vous atteindrez une intersection. À vous de choisir le sens de votre circuit pour la suite de cette randonnée à Peillon.

Pour notre part, nous avons choisi de commencer par une visite du vieux village, situé à quelques mètres, avant de revenir ici pour effectuer la boucle dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela nous a permis découvrir tranquillement Peillon en matinée et de profiter d’un bel ensoleillement pour nos photos.

Visite de Peillon, l’un des plus beaux villages perchés de la Côte d’Azur

Comment vous expliquer le véritable coup de coeur que j’ai eu pour Peillon ? Ce village perché culmine à 376 mètres d’altitude, entouré d’un abrupt ravin et d’une magnifique vallée verdoyante. Authentique et pittoresque, le vieux village de Peillon m’a littéralement plongée dans un autre univers, comme si le temps était en suspension ! Cette sensation a sans doute été accentuée par le fait que les rues étaient totalement désertes lors de notre excursion. 

Le vieux village fait partie des 6 hameaux de Peillon, avec Borghéas, Châteauvieux, Sainte-Thècle (le chef lieu administratif), Le Moulin et Les Novaines. Son patrimoine historique est très riche. En effet, le site est occupé depuis la Préhistoire, comme en témoigne l’Homme de Rastel conservé au Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco.

Certains monuments remarquables demeurent intacts, comme la Fontaine de Peillon sur la Place du Portal. Depuis 1800, elle est d’ailleurs classée et protégée au titre des Monuments Historiques de France. Vous pouvez également admirer la magnifique Chapelle de la Transfiguration ou Saint-Sauveur qui date du XVIIIe siècle. Elle a été bâtie à l’endroit où trônait le donjon d’un château désormais détruit.

Voici ce que je vous conseille de faire pour profiter au mieux de votre visite :

  • déambuler dans le dédale de petites ruelles sinueuses et pleines de charme ;
  • traverser les passages voûtés et les arcades qui confèrent une ambiance mystérieuse au village ;
  • admirer les façades des vieilles maisons en pierre et l’architecture typiquement médiévale ;
  • emprunter les escaliers pour rejoindre la magnifique Chapelle de la Transfiguration ;
  • grimper jusqu’au plus haut sommet du village pour admirer la vue.

Avant de reprendre la route pour continuer sur le Circuit de Lourquière, je vous laisse profiter du panorama depuis le sommet du hameau villageois dans cette très courte vidéo de Peillon publiée sur ma page Instagram.

Incroyable, n’est-ce pas ?

Circuit autour de la Pointe Lourquière

Après cette mémorable visite de Peillon, il est temps de revenir à l’intersection pour reprendre notre circuit de randonnée. Sur cette partie du sentier, vous ressentirez tout de suite la différence en termes d’ensoleillement. Ne comptez plus sur les pins pour vous abriter ! Chapeau, lunettes noires et crème solaire sont donc de rigueur car la route est encore longue sous le soleil.

Gardez toujours les yeux bien ouverts et l’appareil photo à portée de main. Là encore, le panorama sera sensationnel ! En effet, le sentier de randonnée remonte le Vallon de Galembert avec des points de vue splendides sur le vieux village de Peillon. Pensez donc à tourner la tête vers la droite et à prendre quelques clichés pour immortaliser ce fabuleux paysage.

Petit à petit, le village s’éloigne et vous passez en contrebas des falaises de Baus Roux. Il s’agit d’un lieu prisé par les amateurs d’escalade. Comme vous pourrez peut-être le constater, il est également fréquenté par les faucons. Au bout d’un petit moment, après quelques dizaines de minutes de marche, vous finirez par atteindre un petit pont. 

Pointe de Lourquière

Enjambez le vallon puis continuez toujours à monter. Vous arrivez alors à une nouvelle intersection avec un nouveau pont sur votre gauche. L’endroit est agréable pour faire une pause. C’est d’ailleurs ici que nous nous sommes arrêtés pour le déjeuner.

Pont du Circuit de Lourquière

Après ce (court ou long) arrêt, continuez votre petite ascension sur le chemin qui forme un virage en épingle. Vous quitterez ainsi le vallon pour rejoindre la route des Lacs

Sur cette partie, vous progressez sur une route goudronnée, relativement plate, au milieu d’habitations pavillonnaires. Il s’agit du quartier résidentiel des Lacs. Rassurez-vous : la circulation y est quasi nulle. Ce tronçon s’étend sur un peu plus d’un kilomètre et demi, avant de tourner sur la droite par un petit sentier entre deux jardins. 

On pénètre alors dans une forêt de chênes avant de rejoindre le ravin de Saint-Martin, plus minéral. L’unique chemin se poursuit au milieu de la végétation méditerranéenne, puis tourne sur la droite, offrant de nouvelles vues sur le vieux village de Peillon. Le sentier descend alors progressivement avant une dernière remontée pour rejoindre le village. 

Randonnée à Peillon dans la forêt

Si vous n’êtes pas encore passé par celui-ci, c’est le moment ou jamais ! C’est, à mon sens, l’un des temps forts de cette randonnée à Peillon. Autrement, vous pouvez prendre à droite au niveau de l’intersection, puis à gauche. Vous constaterez ainsi que vous êtes en train de rejoindre le chemin qui vous ramène au point de départ. Les derniers kilomètres commencent à se faire sentir… Fort heureusement, la descente est plus facile que la montée ! Encore un petit effort, et vous voilà de retour à la gare de La Grave-de-Peille avec de très beaux souvenirs en tête. 

Cette randonnée à Peillon est sans conteste l’une de mes préférées dans les Alpes-Maritimes. Bien qu’elle soit assez longue, il s’agit d’une super idée de balade en pleine nature, facilement accessible et proche de Nice grâce au Train des Merveilles. À mes yeux, visiter Peillon constitue d’ailleurs une activité incontournable pour un séjour sur la Côte d’Azur. Sachez-le : il fait partie des plus beaux villages perchés de l’Arrière-pays de Nice et Monaco !

Si vous aussi vous avez eu l’opportunité de prendre le Train des Merveilles et de visiter Peillon, n’attendez pas pour donner votre avis et laissez un commentaire sous cet article. J’ai hâte de connaître vos impressions 😉


En attendant la prochaine publication, n’hésitez pas à (re)découvrir les idées d’escapades et de randonnées sur la Côte d’Azur que j’ai déjà partagées sur ce blog. Bonne lecture et à bientôt ! 👋