Rocher des Monges : panorama sur la Méditerranée

Imaginez un décor naturel époustouflant qui mêle à la fois le bleu de la Méditerranée, le vert de la végétation et le rouge des roches volcaniques. Bienvenue dans le Massif de l’Estérel ! Entre le Var et les Alpes Maritimes, cet imposant relief de 32 000 hectares constitue un terrain privilégié pour les amateurs de randonnée pédestre. Il existe une multitude de circuits possibles, adaptés à tous les niveaux. Je vous propose dans cet article de découvrir le Rocher des Monges, lors d’un itinéraire de 11 kilomètres entre Mandelieu-la-Napoule et Théoule-sur-Mer. Une randonnée très agréable, qui vous donnera accès à de magnifiques panoramas, 300 mètres au dessus de la mer. Équipez-vous et n’oubliez pas votre appareil photo, histoire d’immortaliser les paysages idylliques que nous offre la Côte d’Azur !

Le Rocher des Monges : itinéraire de la randonnée

La randonnée que je vous présente aujourd’hui est une variante de celle proposée par le site Randoxygène. Ainsi, au lieu de partir de Théoule-sur-Mer, nous démarrerons de la commune voisine qui est Mandelieu-la-Napoule. Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, le parcours se scinde au niveau du Port de la Rague puis effectue une boucle pour revenir au Port en passant par Théoule-sur-Mer. À mi-chemin, vous atteindrez le fameux Rocher des Monges.

Itinéraire de la randonnée au Rocher des Monges

Voici les principales caractéristiques de cette randonnée :

  • Distance : 11,5 kilomètres
  • Dénivelé : + /- 311 mètres
  • Durée : 4 heures (avec des pauses)
  • Niveau de difficulté : Moyenne

Comment se rendre à Mandelieu-la-Napoule ?

Pour vous rendre à Mandelieu-la-Napoule, vous pouvez prendre votre voiture ou opter pour le train.

Si vous êtes véhiculé, rejoignez l’autoroute A80 puis prenez la sortie 40 en direction de Théoule-sur-Mer/La Napoule/Mandelieu). Comptez environ 40 minutes de trajet depuis Nice, et un peu plus d’une heure depuis Menton ou Toulon par exemple. La commune offre 6 000 places gratuites pour se garer. Vous pouvez consulter la liste des parkings sur le site de la ville : rapprochez-vous un maximum de la gare et du Port.

Si vous choisissez de venir en train, cela vous prendra un peu plus de temps. En effet, il existe très peu de train directs entre Nice et Mandelieu-la-Napoule. La plupart des trains effectueront une correspondance à la gare de Cannes. Pour préparer au mieux votre venue, consultez les horaires de train sur la page internet du Réseau TER PACA.

Le départ de la randonnée

Pour démarrer cette randonnée, il faut rejoindre le bord de mer et la plage de la Raguette. Par la suite, poursuivez le chemin du littoral en direction du Sud et du port de la Rague. Cette première partie est très agréable car vous longez la côte et vous pourrez donc profiter de quelques points de vue sur la mer.

Port de Mandelieu-la-Napoule
Port de la Rague à Mandelieu-la-Napoule

Gagnez le fond du Port de la Rague, puis passez sous la Route Départementale 6O98 en direction du Parc Naturel Départemental de l’Estérel. Vous longez à présent la Rague, sur la piste DFCI (Défense des Forêts Contre les Incendies) des Mineurs. Ce fond de vallon est relativement préservé du soleil, agréable lors des journées chaudes. Remontez ce vallon sur environ 1,5 kilomètres.

Piste des Mineurs DFCI à Théoule-sur-Met

Vous bifurquez ensuite sur la gauche, pour prendre la piste DFCI de la Cadière, puis de nouveau à gauche au niveau de la fourche. La piste s’élève quelque peu mais sans grande difficulté. En effet, les montées sont régulières comme sur la majorité sur pistes DFCI. De plus, le chemin est large et vous croiserez certainement quelques amateurs de VTT.

On commence à apercevoir la végétation typique du Massif de l’Estérel. Amusez-vous à admirer le contraste entre la végétation du littoral et celle du massif. Voici pourrez retrouver entre autres :

  • du pin maritime ;
  • du chêne vert ;
  • du chêne liège ;
  • de la lavande à toupet ;
  • des arbousiers ;
  • du ciste ;
  • du genêt ;
  • du mimosa.

La montée jusqu’au Rocher des Monges

La piste prend peu à peu de l’altitude en effectuant 4 virages en épingle. Vous arrivez à un carrefour avec une citerne HBE (Hélicoptère Bombardier d’Eau). C’est l’occasion de profiter d’un premier point de vue sur la Méditerranée. Au loin, vous apercevez les magnifiques îles de Lérins. J’espère que vous n’avez pas oublié vos jumelles !

Citerne HBE dans le Massif de l'Estérel
Panorama depuis la randonnée au Rocher des Monges

Après une petite pause pour admirer le panorama, continuez tout droit. À une nouvelle fourche, empruntez la piste de droite et rejoignez un nouveau carrefour. Enfin, sur la gauche, vous verrez un chemin en aller-retour qui vous conduira au Rocher des Monges.

Randonnée au Rocher des Monges

L’accès au sommet s’avère un peu délicat, sauf si vous êtes un amateur d’escalade. Il s’agit plus de grimper au sommet que de s’y rendre en marchant. Quoi qu’il en soit, vous pourrez profiter de très beaux points de vue en restant au pied du Rocher. Lorsque nous y étions, nous avons même pu apercevoir la Corse au loin, grâce à des jumelles ! Si vous avez prévu une pause casse-croûte, c’est l’endroit idéal, alors profitez-en.

Panorama depuis le Rocher des Monges
Randonnée dans le Massif de l'Estérel

Retour à Théoule-sur-Mer

Il est temps de repartir ! Redescendez au carrefour puis poursuivez la piste sur la gauche pour rejoindre le Col des Monges. Au Col, quittez la piste DFCI et empruntez le chemin le plus à gauche qui redescend en direction de Théoule-sur-Mer. La descente se poursuit sur l’avenue du Midi. Au bas de celle-ci, tournez à droite sur l’avenue du Languedoc et rejoignez le bord de mer en empruntant le tunnel sous la voie ferrée.

Rocher des Monges : panorama sur la Méditerranée

Si vous êtes arrivé en train, vous avez deux possibilités : reprendre ce moyen de transport depuis la gare de Théoule-sur-Mer ou rejoindre la gare de Mandelieu-la-Napoule où notre randonnée a commencé. À vous de voir selon votre état de fatigue et surtout en fonction des horaires de trains !

Si vous revenez à Mandelieu-la-Napoule, le chemin se fera par la route D6098. Ce tronçon est beaucoup moins agréable car on longe la route et donc la circulation. Rejoignez enfin le Port de la Rague, puis la gare, par l’itinéraire initial.

En attendant le train, n’oubliez pas votre maillot de bain pour profiter de la plage à Théoule-sur-mer ou à Mandelieu-la-Napoule !

Randonnée dans le Massif de l’Estérel : quelques conseils

Près de 2 millions de personnes se baladent chaque année dans le Massif de l’Estérel. A pied ou en vélo, les sportifs et les promeneurs foulent ainsi les sentiers plus ou moins escarpés à toutes les saisons. Or, cela n’est pas sans conséquence sur la biodiversité et la sauvegarde du patrimoine naturel. Afin de concilier vos envies d’escapade et la préservation cet environnement exceptionnel mais fragile, voici quelques informations et conseils à bien garder en tête.

Le Massif de l’Estérel, un espace naturel à préserver

Le Massif de l’Estérel s’étend sur 32 000 hectares, et près de la moitié de ce territoire (du côté du Var) est classé en zone « Natura 2000 ». Ce classement permet de protéger les sites naturels européens, terrestres et marins où ont été identifiées des espèces animales ou végétales en état de rareté ou de fragilité. En France, on dénombre un peu plus de 1700 sites sur le réseau Natura 2000. Par ailleurs, dans les Alpes-Maritimes, le réseau Natura 2000 se compose de 21 sites terrestres, soit 34 % du département !

La faune du Massif de l’Estérel est très étendue. Cerf élaphe, renard, chevreuil, couleuvres, lézards ocellés, écureuil roux, belettes ou encore rainettes méridionales font ainsi partie de la longue liste des espèces présentes sur le territoire. Voilà de quoi vous permettre d’avoir un petit aperçu de la faune et de la flore de l’Estérel. Et si je vous disais qu’il y a même des kangourous ? En réalité, il n’y en qu’un seul. Pour la petite histoire, en septembre 2019, un wallaby en cavale a été repéré dans le Var et a beaucoup fait parler de lui…

Je vous invite à regarder ce court reportage de France 3 Provence-Alpes Côte d’Azur au sujet de la préservation du Massif de l’Estérel :

Alors, comment adopter un comportement responsable et préserver au mieux les espaces naturels ? Concrètement, voici les gestes à adopter lors vous partez en randonnée ou en balade :

  • Restez sur les sentiers et ne piétinez pas la végétation aux alentours ;
  • Évitez de cueillir les plantes (fruits et fleurs) que vous trouvez ;
  • Prévoyez un sac pour vos détritus et ne les laissez surtout pas dans la nature ;
  • Soyez discret pour ne pas troubler la tranquillité des animaux sauvages ;
  • Ne cherchez pas à approcher ou à nourrir les animaux sauvages.

Accès limité au Massif de l’Estérel

En période estivale, mais aussi au printemps ou en automne lorsque les conditions climatiques sont défavorables, le Massif de l’Estérel est soumis à des risques d’incendies. Par conséquent, la fermeture du massif peut être déclarée par la Préfecture afin d’interdire l’accès aux piétons et aux véhicules. Pour anticiper ce risque, consultez la carte d’alerte du risque incendie sur les sites des Préfectures du Var et des Alpes-Maritimes. Elle est mise à jour avant 19h00, pour la journée du lendemain.

Attention ! C’est assez curieux, mais sachez que le code couleur (vert, orange, rouge, noir) n’est pas le même dans les départements du Var et des Alpes-Maritimes. De ce fait, mieux vaut éviter de pénétrer dans le massif à partir du moment où le risque est évalué par la couleur rouge.

Quoi qu’il en soit, consultez toujours la météo avant de prévoir votre sortie et équipez-vous en conséquence. Chapeau, lunettes de soleil et réserves d’eau sont de rigueur car vous serez bien souvent exposé au soleil et à la chaleur, particulièrement lors de cette randonnée au Rocher des Monges.

Golfe de la Napoule

Cette petite escapade en pleine nature vous a plu ? Pas étonnant, étant donnés les magnifiques points de vue sur les reliefs de l’Estérel et le Golfe de la Napoule ! Cette randonnée au Rocher des Monges est un incontournable pour les amateurs de nature. Je vous conseille tout de même d’éviter l’été (et la forte chaleur) car elle est bien plus agréable en hors saison ou à la mi-saison. Pourquoi ne pas y aller en février afin de profiter de la floraison du mimosa ?

Si vous avez déjà fait cette randonnée, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire. Avez-vous également d’autres idées de randonnées dans le Massif de l’Estérel ou sur la Côte d’Azur que vous affectionnez tout particulièrement ? J’attends vos messages avec impatience !

En attendant, je vous dis à très bientôt pour d’autres escapades et randonnées virtuelles à travers la France !