Beuil depuis les hauteurs

Savez-vous pourquoi j’aime la Côte d’Azur ? Certes, la pissaladière et la socca y sont pour beaucoup… Mais ce que j’aime par dessus tout, c’est de vivre entre la mer et la montagne. Pas besoin de choisir ! Alors, en attendant impatiemment de pouvoir retourner me baigner, j’ai opté pour un week-end à la montagne. Direction Beuil, à seulement 1h30 de Nice. Amateurs de ski, de randonnée et de sports de pleine nature, ce petit village des Alpes Maritimes est fait pour vous ! Accès, hébergement, itinéraires de randonnées et bonnes adresses. : je vous dis tout sur l’excellent week-end que j’ai passé à Beuil sous la neige.

Comment se rendre à Beuil sans voiture ?

Rien de plus facile ! Situé à moins de 80 kilomètres de Nice, Beuil est accessible en voiture mais aussi en bus. Nous avons opté pour cette deuxième solution, en prenant la ligne 770 du réseau Lignes d’Azur.

L’aller-retour ne nous a coûté que 12€ par personne, c’est donc une option à la fois reposante et très économique. Le billet inclus un bagage et des skis par personne. Si vous souhaitez emporter des bagages supplémentaires, il faudra vous acquitter d’un ticket en plus pour chacun d’entre eux. Voyagez léger !

Le bus passe quotidiennement de fin décembre à mars, et tous les week-ends à partir du 15 mars. Rendez-vous à 7h30 devant la Poste Thiers à Nice pour un départ en direction de Valberg. Vous arriverez en fin de matinée à Beuil, vers 9h00. Le samedi, un bus est également disponible en début d’après-midi. Pour le retour, un bus quotidien permet de quitter Beuil à 17h00 afin d’arriver à Nice vers 18h30. Si vous arrivez par avion à Nice, sachez que le bus passe par le Terminal 1 de l’aéroport.

Je vous invite à consulter les horaires du bus pour planifier votre séjour et surtout pour réserver vos places. C’est indispensable ! La réservation en ligne peut s’effectuer au plus tard la veille du trajet aller, avant midi. Après réservation, le billet électronique est envoyé par mail. Il doit être imprimé sur une feuille A4 pour être accepté à bord. Par ailleurs, ne l’imprimez pas en recto-verso car le conducteur du bus le garde avec lui.

Les lignes de bus « 100 % Neige » sont très pratiques. Sachez qu’il en existe également pour aller à Auron, Isola 2000 ainsi qu’à La Colmiane.

Bienvenue à Beuil

Où se loger à Beuil ?

Beuil reste moins fréquenté que des plus grandes stations comme Valberg, mais il n’en reste pas moins touristique. Vous aurez donc le choix pour vous loger : hôtels, gîtes ou locations saisonnières.

Cependant, si vous recherchez un endroit original pour vous loger, le camping municipal est la meilleure option. Si, je vous assure ! Je vous vois déjà m’accuser de vouloir faire des économies… Il n’en est rien. Nous avons tout de suite flashé sur les différents types de logements proposés. Le Camping Le Cians propose un « lodge boréal », des chalets, une « cabane magique » ou encore une « bulle » pour passer une nuit insolite en amoureux ou entre amis. Autre expérience à tester : le bain nordique. Il s’agit d’un grand tonneau dans lequel est immergé un poêle à bois. L’eau y est à 38° C ! Comptez 60€ pour une heure de bain nordique jusqu’à 4 personnes en même temps.

Entrée du Camping Le Cians à Beuil

Je vous laisse admirer l’originalité du lieu en parcourant le site du camping, et pourquoi pas faire une réservation ! Vous pouvez même commander un bon cadeau si vous souhaitez offrir un séjour à un proche.

Hélas, la majorité des logements étaient déjà réservés à la période où nous souhaitions venir à Beuil. Nous rêvions de tester la fameuse « Bulle » avec son dôme transparent qui permet d’admirer les étoiles…

Camping Le Cians à Beuil

Ce sera pour une prochaine fois ! Nous avons tout de même eu la chance de pouvoir dormir dans la « Cabane magique ». Celle-ci est à l’origine pour 4 personnes. Si vous venez à deux, la nuitée vous coûtera 95€. L’intérieur de la cabane fait 14m². Il y a une pièce principale, un petit espace kitchenette et une salle de douche avec des WC. Il y a même une télévision. Bien que je sois très frileuse, je n’ai pas souffert du froid. Le chauffage fonctionnait parfaitement dans la cabane et il n’y avait aucun souci d’eau chaude. Cette « Cabane Magique » a un charme fou indéniable, de l’intérieur comme de l’extérieur !

Autre point positif : le petit-déjeuner est inclus dans le prix de l’hébergement. Les produits (viennoiseries, pain, confitures, boissons chaudes) étaient de qualité et nous avons mangé copieusement. Il est également possible de passer commande pour un repas, en prévenant à l’avance. Pour couronner le tout, l’accueil était vraiment très chaleureux.

Petit-déjeuner au Camping Le Cians à Beuil

Si vous venez en famille, un terrain de jeux avec une table de ping-pong et un trampoline fera le bonheur de vos enfants. Par ailleurs, le camping propose différents équipements qui peuvent s’avérer bien utiles. Par exemple : un accès au wifi, une machine à laver ou encore le prêt d’un sèche-cheveux ou d’un fer à repasser. Nous avons également adoré la petite épicerie bio qui propose des produits locaux et en vrac.

En définitive, le Camping du Cians a été un réel coup de cœur. Je n’hésiterai pas à y revenir pour un prochain séjour à Beuil, notamment pour tester le bain nordique et la fameuse « Bulle ».

Où manger à Beuil ?

Nous avons testé deux restaurants durant notre week-end : l’Escapade et le Relais du Mercantour. Verdict : je vous recommande à 100 % ces deux adresses !

L’Escapade

S’il fallait utiliser un seul mot pour qualifier la cuisine de l’Escapade, ce serait celui-ci : GÉNÉREUSE ! Autant dans l’esprit que dans les portions des plats. Si vous avez un lien de parenté avec Gargantua, je vous conseille de tester le menu à 26€. Surtout, ne paniquez pas lorsque vous verrez arriver l’immense cocktail d’entrées ! Il comprend de la terrine de foie de volaille aux grisets, un plat de fromage de tête persillé et un gigantesque bocal de champignons sanguins à l’huile !

En plat de résistance, vous aurez le choix entre différentes options assez classiques mais très bonnes : des cannellonis aux sanguins, une cuisse de canard confite aux olives ou encore un faux filet de bœuf. J’ai opté pour ma part pour la truite au basilic, servie avec des frites de panisse.

En revanche, là où vous pouvez paniquer, c’est à l’arrivée du dessert. Toute personne normalement constituée ne pourrait pas manger les deux énormes profiteroles que nous avions commandées… Enfin, c’est ce que je pensais. Finalement, j’y suis arrivée ! Si j’ai adoré mon plat, j’ai trouvé les choux des profiteroles un peu secs malheureusement. Il n’en reste pas moins que le dessert était bon et gourmand, avec au moins 1 litre de sauce chocolat (ça aide à digérer) !

Profiteroles du restaurant l'Escapade

Par ailleurs, j’ai trouvé que le lieu avait une vraie identité et était très accueillant. Le service était quant à lui irréprochable. On ressent tout de suite à la fréquentation du restaurant que l’Escapade est un lieu incontournable pour les habitués et les touristes.

Le Relais du Mercantour

Le Relais du Mercantour s’illustre avec des plats travaillés et de bons produits frais. Pourtant les prix restent tout à fait raisonnables. Si mon acolyte a fait « léger » en ne prenant qu’une omelette, j’ai pour ma part préféré faire des réserves pour l’hiver en choisissant la pintade fermière au four (label rouge) avec un écrasé de pomme de terre au piment d’Espelette. Le décor de la salle est plus neutre qu’à L’Escapade, mais le lieu est vaste et confortable. L’accueil et le service sont sympathiques, il n’y a rien à y redire !

Je vous invite à faire un tour sur la page Instagram du Relais du Mercantour, les photographies sont de qualité et les publications fréquentes.

Que faire à Beuil ?

J’ai été agréablement surprise par l’Office du Tourisme de Beuil. L’accueil y est très sympathique, n’hésitez pas à leur écrire pour vous renseigner sur les activités et les animations prévues dans la région durant votre séjour. L’Office propose une petite pièce et du mobilier pour s’asseoir, avec une étagère remplie de livres et de jeux de société. Très pratique si vous cherchez un endroit où vous abriter du mauvais temps. Heureusement, dans le sud, ça ne dure jamais très longtemps !

Office du tourisme de Beuil

Beuil est un village authentique et chargé d’Histoire. En se baladant dans le centre du village, on y trouve des commerces de proximité et une Église de pierre à clocher roman qui date du XVIIème siècle. N’hésitez pas à grimper au point de vue juste au dessus du village. Nous avons pu y admirer des cerfs (avec des jumelles bien entendu) sur les montagnes en face.

Les activités sportives sont nombreuses à Beuil, que ce soit en été ou en hiver. En été, c’est l’occasion de s’essayer aux sports nautiques ou à l’escalade, de faire du tir à l’arc, du parapente et du delta-plane, ou encore du VTT ou de la randonné pédestre (250 km de chemins balisés). En hiver, le domaine de Beuil-Valberg offre 52 pistes de ski alpin, 26 remontées mécaniques, 27 km de ski de fond, et même un tremplin olympique pour le saut à ski ! Lorsque nous y étions en février, une initiation au biathlon pour les enfants était prévue.

Beuil est également le paradis pour ceux qui aiment observer la nature : pins, mélèzes, orchidées de montagne, chamois, bouquetins, marmottes… Faisant partie du Parc National du Mercantour, Beuil abrite une biodiversité remarquable.

Beuil, magnifique sous la neige

Pour notre part, nous avons opté pour une balade en raquettes le premier jour. Nous les avons louées au Camping Le Cians, au tarif de 10 € / personne pour la journée. Le départ s’est fait de l’Office du Tourisme puis nous avons marché sur les anciennes pistes de ski de la station qui ne sont plus utilisées. Enfin, nous avons rejoint le plateau et les quelques maisons du hameau de Bergians Soubran. Au départ, nous avions prévu de faire la randonné du plateau Saint-Jean (dont le départ se situe au Col de Sainte-Anne), mais finalement en nous perdant nous n’avons pas réussi à récupérer l’itinéraire. Nous avons tout de même fait une belle balade qui a duré plusieurs heures.

Le deuxième jour, nous avons choisi de randonner sur le versant de la montagne plus exposé au soleil. Il s’agit du Circuit du Clot. Ce jour-là il y avait pas mal de vent, mais nous avons choisi ce parcours justement parce qu’il nous en protégeait.

Le circuit démarre à la sortie immédiate du centre du village. Il se trouve sur la route qui mène à Valberg. Le chemin débute entre quelques habitations, puis continue à flanc de montagne sur un versant plein sud. Nous avons ainsi pu profiter pleinement du soleil de ce côté-ci de la montagne. Le chemin continue le long d’un petit ruisseau, jusqu’à un abreuvoir. A cet endroit, il faut bifurquer direction sud-ouest et rejoindre une forêt clairsemée de mélèzes. A cette saison, ceux-ci étaient tout dégarnis ! Après quelques minutes sous les mélèzes, le chemin perd de l’altitude pour rejoindre un fond de vallon plus ombragé donc plus enneigé. Il rejoint ensuite la route des Launes et le Col de Sainte-Anne. Pour le retour, il faut emprunter le sentier puis les petites routes parallèles à la route des Launes, au milieu des habitations.

Beuil sous la neige
Beuil

Pour des marches plus longues, consultez les différents circuits pédestres proposés par la commune. La randonné du Lac de Beuil qui mène en haut de la Tête du Garnier est déjà sur notre to-do list pour notre prochaine venue à Beuil !

Vous l’aurez sans doute compris, ce week-end à Beuil a tenu toutes ses promesses. Nous étions ravis qu’il neige à ce moment-là ! La nuit insolite dans notre « Cabane magique » a ajouté une touche d’originalité à ce petit séjour improvisé. Nous avons découvert de très beaux paysages, que nous sommes curieux d’admirer cette fois-ci au printemps ou en été. Le rendez-vous est pris !

Si vous souhaitez découvrir d’autres lieux magnifiques où vous balader et randonner, n’hésitez pas à parcourir les autres articles du blog à ce sujet. Je serais également curieuse de connaître votre avis sur Beuil si vous avez eu la chance d’y aller. N’hésitez pas à m’écrire ou à laisser un commentaire sous cet article !