Lac d'Annecy

S’il y a bien un lieu en France qui fait rêver, c’est le lac d’Annecy et ses eaux turquoises. La preuve : la « Venise des Alpes » est une destination très touristique ! Mais comment en profiter réellement avec 2,5 millions de visiteurs chaque année qui se bousculent aux abords du lac ? La solution que je vous propose : un tour du lac d’Annecy à pied. Depuis 2013, l’Office du Tourisme d’Annecy et le Syndicat Mixte du Lac d’Annecy proposent en effet un parcours pédestre de 42,8 kms autour du lac. Au programme : 3 jours de marche et de camping, au calme. Une randonnée très facile qui mêle forêt, montagne, plage et marais.

Quand et comment se rendre à Annecy ?

Hormis depuis Paris, il n’existe pas de TGV pour aller directement à Annecy. Par ailleurs, plus on approche d’Annecy, plus les voies ferrées sont inadaptées à la très grande vitesse. Cela peut rendre le trajet en train assez long… C’est bien là la seule difficulté de cette escapade si vous n’avez pas de voiture ou si vous ne souhaitez pas l’utiliser. Votre défi : vous rendre à Annecy sans trop dépenser et sans passer de nombreuses heures dans le train. Faites-moi confiance : vos efforts d’organisation seront récompensés avec une randonnée inoubliable à la clé !

Voici différentes options si vous habitez en province :

  • Prendre le TGV jusqu’à Lyon puis continuer en TER ou en autocar (environ 2h pour une vingtaine d’euros) jusqu’à Annecy
  • Prendre un bus pour une dizaine d’euros depuis l’aéroport international de Genève (2h de trajet)
  • Prendre un bus ou une voiture de location depuis l’aéroport de Lyon Saint Exupéry (2h de trajet)
  • Prendre un covoiturage depuis Lyon, Genève ou Chambéry

Attention si vous comptez venir en voiture ! Les embouteillages sont nombreux à Annecy, et il est difficile (et cher) de trouver une place de parking en période d’affluence.

Annecy

La meilleure période pour effectuer cette randonnée est sans aucun doute le printemps. En effet, exit l’option camping en hiver, les réservations débutent en avril. En été, ce seront les touristes qui auront raison de votre motivation. C’est d’ailleurs au mois d’août que se déroule l’un des événements les plus fréquentés : la Fête du lac d’Annecy. Pour ma part, j’ai apprécié la douceur du mois de mai pour découvrir Annecy. Il commençait certes à y avoir pas mal de touristes, mais une fois la marche entamée autour du lac, nous étions tranquille et le climat était très agréable !

Tour du lac d’Annecy : notre itinéraire

Avant toute chose, rendez-vous sur le plan du tour du lac d’Annecy à pied réalisé par l’Office du Tourisme. Voici ce qu’il faut retenir de ce plan :

  • vous pouvez réaliser le tour du lac dans le sens que vous souhaitez
  • il y a une partie (au sud-est du lac) où vous devrez prendre une navette bateau car elle est impraticable à pied
  • il existe d’autres parties où vous aurez le choix de prendre une navette bateau au lieu de marcher
  • tout au long du parcours, vous trouverez des toilettes, des points d’eau et des parkings

Je trouve ce plan très bien réalisé car il nous a permis de nous rendre compte du temps entre chaque étape du parcours. En additionnant toutes ces durées, on constate que le tour du lac à pied peut se faire en 9 heures de temps environ. Cependant, je vous propose ici de le réaliser sur 3 jours afin de profiter des différentes étapes de la randonnée. A vous d’adapter selon vos envies et vos possibilités.

Nous avons découpé notre parcours en 3 étapes :

  • Jour 1 : Arrivée à Annecy depuis Lyon + balade et déjeuner dans la vieille ville + balade dans la réserve et le belvédère du Roc de Chère + marche jusqu’au Camping du Lac à Angon
  • Jour 2 : Marche d’Angon à Talloires + Navette bateau de Talloires à Doussard + visite de la réserve naturelle du Marais du Bout-du-Lac + marche jusqu’au Camping les Champs Fleuris à Duingt
  • Jour 3 : Marche de Duingt jusqu’à Annecy + retour en train à Lyon

Au total, nous avons donc marché 60 kms au lieu des 43 kms prévus.

Comme dans toute destination touristique, les hébergements sont chers à Annecy. De ce fait, nous avons choisi de dormir uniquement dans des campings sur le parcours, et de réserver les éventuelles nuits à l’hôtel à Lyon. Avec cette option, nous avons pu réduire notre budget et profiter quelques heures de la « ville lumière » avant de rentrer chez nous en TGV.

C’est parti pour le tour du lac !

Jour 1

Nous sommes arrivés en Annecy dans la matinée, ce qui nous a permis de découvrir la vieille ville. Nous trouvions qu’il y avait déjà énormément de monde… mais en fait ce n’était rien comparé au retour ! C’est dommage car nous aurions davantage pris le temps de flâner dans les ruelles si nous avions anticipé cela.

Après avoir déjeuné dans la vieille ville, nous avons commencé notre parcours, direction Veyrier. Même si elle est assez aménagée, cette partie est agréable car il y a le Port avec des roselières, plusieurs pontons en bois et de petits parcs. Entre Veyrier et Menthon Saint-Bernard, on s’éloigne parfois légèrement du lac pour longer de belles demeures. D’ailleurs, à Menthon Saint-Bernard, ce côté « chic » ressort davantage avec des hôtels de luxe et même un Palace. Cette partie du parcours est cependant très agréable, avec tous ses petits pontons en bois.

Par la suite, petit passage ombragé en forêt pour profiter de la réserve du Roc de Chère. La montée est progressive, aucune difficulté particulière. En revanche, il vaut mieux avoir bien étudié l’itinéraire car le sentier n’est pas balisé. En haut, le point de vue sur le lac vaut le coup ! Comme il n’y avait pas trop de monde, c’était l’occasion pour nous de faire une petite demi-heure de pause. La descente est ensuite plus abrupte que la montée, mais rien de difficile non plus. Petite anecdote : nous avons croisé un orvet sur le chemin. Contrairement à ce que l’on pense généralement, il s’agit non pas d’un serpent mais d’un lézard !

Vue sur le lac d'Annecy

Arrivés à Talloires, il fallait nous remettre de ces quelques efforts physiques… Nous avons donc succombé à la gourmandise ! Je vous conseille de faire un détour par la boutique du Père Bise du chef Jean Sulpice. Les produits sont certes chers, mais gardez à l’esprit que vous dormirez en camping le soir même (ça déculpabilise). Moment ultime de ce séjour : déguster une glace (entre 6 et 8 € si ma mémoire est bonne!) sur le Port de Talloires.

Glaces de la boutique du Père Bise à Talloires

Le jour commençant à décliner, direction le Camping du Lac à Angon pour poser nos affaires. Attention à ne pas arriver trop tard au camping de votre choix car certains d’entre eux ferment assez tôt hors saison (vers 18h). Le Camping du Lac d’Angon est agréable car il jouxte le lac. Cependant, j’ai peu apprécié le fait qu’en fin de journée il n’y ait plus d’eau chaude… C’était la douche froide comme on dit !

Jour 2

Selon la saison, le bateau ne passe pas par Angon. Nous avons donc dû rebrousser chemin vers Talloires (sans repasser par la case « glace » qui nous avait déjà bien fauché !). Il est indispensable de prendre le bateau sur la portion jusqu’à Doussard car cette partie n’est pas aménagée. Cela offre cependant l’opportunité de profiter autrement du lac.

Ponton à Doussard (lac d'Annecy)

La navette bateau nous dépose au début de la Réserve naturelle du Bout-du-Lac. De ce côté du lac, il y a de quoi se restaurer et même un air d’atterrissage pour les amateurs de parapente. La réserve naturelle du Bout-du-Lac est traversé par deux cours d’eau : l’Eau Morte et l’Ire. Ceux-ci alimentent le lac d’Annecy. J’ai eu un gros coup de cœur pour cette étape du parcours. En effet, c’était très agréable de se promener sur les pontons en bois au milieu de la roselière. Nous avons pique-niqué dans la réserve au pied de la Tour médiévale. Il est important de noter que le site est accessible aux personnes malvoyantes et à mobilité réduite. N’hésitez pas à faire un tour sur la page Facebook de la Réserve Naturelle qui est régulièrement alimentée par des photos et événements de sensibilisation à l’environnement.

Réserve naturelle du Bout-du-Lac à Doussard (Lac d'Annecy)

Après 2 bonnes heures de promenade dans la Réserve (pauses repas et photos inclues), le parcours continue jusqu’à Duingt. Sur ce tronçon, le chemin est un peu plus monotone car en ligne droite. Par ailleurs, il faut suivre la voie verte où il y a pas mal de vélos qui font le tour du lac en sens inverse.

Chemin pédestre autour du Lac d'Annecy

Toutefois, l’arrivée à Duingt nous a réservé une belle surprise : une magnifique vue sur le Château de la Presqu’Ile ! Anciennement appelé Châteauvieux, c’est une forteresse dont l’origine médiévale est estimée au XIème siècle.

Château sur le Lac d'Annecy

Pour terminer la journée, nous avons pique-niqué au bord du lac, tout près du restaurant Les Petites fringales. L’occasion d’admirer un très beau coucher de soleil sur le lac avant d’aller dormir au Camping Les Champs Fleuris (où l’eau était bien chaude cette fois-ci !).

Coucher de soleil sur le Lac d'Annecy

Jour 3

En continuant notre parcours, nous avons malheureusement raté l’itinéraire du Sentier des roselières indiqué sur le plan. Il faut dire que nous n’avons jamais trouvé de panneau qui indiquait où s’éloigner de la voie verte… Nous avons donc marché assez longtemps loin des rives du lac. Cependant, nous avons récupéré les abords du lac à hauteur de Saint-Jorioz. A cet endroit, le port est très agréable et il y a même une plage de sable.

Enfin, la dernière partie est peut-être la moins intéressante, car on longe encore une fois la voie verte et on reste éloigné du lac jusqu’à Sevrier. Le port de Sevrier est lui aussi très agréable. Nous souhaitions nous attabler pour manger mais nous avons trouvé les tarifs du Bistrot du port un peu trop onéreux. Nous avons donc choisi de manger dans une crêperie (voir le paragraphe suivant sur les bonnes adresses).

En s’approchant d’Annecy, il y avait de plus en plus de monde et le sentier se rapprochait nettement de la route et de la circulation. Nous pensions profiter encore un peu de la vieille ville d’Annecy au retour, mais c’était sans compter sur la densité de la foule ! Finalement, nous avons donc passé peu de temps dans les rues piétonnes, même s’il nous restait quelques heures avant la fin de la journée. Nos pieds étaient ravis d’avoir enfin un peu de repos !

Mes bonnes adresses sur le parcours

Vous l’aurez sans doute noté en lisant le récit de notre tour du lac, la plupart du temps nous avons pique-niqué à l’heure des repas. Cette option est nettement plus économique car les prix des restaurants sont parfois affolants… Cependant, il faut savoir se faire plaisir de temps en temps ! Voici donc une liste de bonnes adresses que je vous recommande :

  • Le restaurant Café Bichette dans le Vieux Annecy où nous avons très bien déjeuné le premier jour
  • Le restaurant le Lanfonnet près du Camping du Lac à Angon, qui fait de bonnes pizzas et où l’accueil est chaleureux
  • La boulangerie Les amoureux du levain à Sévrier, avec de très bons produits artisanaux (pains, gâteaux, viennoiseries)
  • Le magasin Tommes et Beaufort des Coopératives laitières du Beaufortain et de Yenne, si vous souhaitez ramener un souvenir gourmand de votre périple
  • Les Crêpes de Dame Kerlou à Sévrier, pour de bonnes crêpes dégustées dehors sur des tables près du lac

Quelques conseils pour organiser votre randonnée

Pour avoir l’esprit léger et profiter au maximum de cette escapade, voici quelques conseils :

  • n’hésitez pas à écrire à l’Office du Tourisme d’Annecy pour leur demander conseil et poser vos questions concernant l’organisation de votre séjour (hébergements, horaires des bateaux, éventuelle mise à jour du parcours pédestre, événement culturel auquel vous n’avez pas pensé et qui peut attirer encore plus de touristes…)
  • n’oubliez pas d’imprimer et d’emporter avec vous le plan du tour du lac d’Annecy à pied, et des informations plus précises pour les parties non balisées (Roc de Chère)
  • vérifiez et imprimez également les horaires des navettes bateaux Navibus… Ne faites pas comme nous et n’attendez pas votre navette 29 jours trop tôt ;p
  • si vous souhaitez opter pour une randonnée plus sportive, n’hésitez pas à prévoir des détours par les reliefs. Il existe différentes randonnées possibles pour profiter de magnifiques panoramas. La vue sur le lac n’en sera que plus sublime !
Lac d'Annecy

Je garde un souvenir mémorable de cette escapade autour du lac d’Annecy. Je dirais que ces 3 jours ont été très ressourçants. Ce qui a rendu cette randonnée si agréable, c’est le fait qu’elle soit facile d’accès et « sans pression ». J’espère que le sentier pédestre continuera de se développer, notamment sur la partie qui n’est pas encore aménagée. Cela donnera peut-être envie à plus de monde de tenter l’aventure. Alors, 3 jours pour faire le tour du lac d’Annecy avec le strict minimum dans un sac à dos, ça vous tente ?

N’hésitez pas à parcourir ce blog pour découvrir de nouvelles idées d’escapades et de randonnées, et surtout partagez les vôtres en commentaire sous cet article pour que je puisse les tester !