Visiter Lisbonne en 5 jours

Il y a quelques temps, je vous parlais de Porto, l’une des plus belles villes d’Europe. À la suite de cet excellent séjour, nous ne pouvions pas repartir sans admirer également la capitale du Portugal ! Visiter Lisbonne en 5 jours nous a permis de découvrir les principaux monuments du centre historique, mais également les lieux d’intérêt aux alentours de la ville. Il était impensable de ne pas profiter de la plage et de ne pas voir les sublimes Palais de Sintra ! Dans cet article, je partage donc avec vous l’itinéraire de notre visite de Lisbonne en 5 jours, nos bonnes adresses ainsi que quelques conseils pour votre voyage. Si vous êtes à la recherche d’une magnifique destination pour des vacances au soleil, Lisbonne vous comblera forcément !

Visiter Lisbonne en 5 jours : notre itinéraire

Il faut bien visiter Lisbonne en 5 jours entiers pour découvrir cette ville comme il se doit. Pour avoir un fidèle aperçu de la « ville au sept collines« , vous devrez prendre le temps d’explorer les principaux quartiers qui la constituent. Il s’agit de l’Alfama, la Baixa, le Chiado, le Bairro Alto et Belém. Chaque quartier a sa propre ambiance et son propre décor. Je vous propose un itinéraire sur 5 jours qui vous permettra de découvrir le centre historique et les alentours de la ville.

Visiter Lisbonne en 5 jours

Jour 1 : Visite des quartiers Bairro Alto, Santa Catarina, Chiado et Baixa

Première chose à faire en arrivant dans une nouvelle ville : direction l’Office du tourisme de Lisbonne ! Cela nous permet d’acquérir gratuitement une carte de la ville et un plan des lignes de transports.

Pour rejoindre le quartier du Bairro Alto, nous empruntons le mythique funiculaire da Gloria. Le trajet, assez court, est riche en secousses ! À l’arrivée, le point de vue du Miradoudro São Pedro de Alcantara permet de profiter d’un beau panorama sur la ville.

Nous visitons également l’Église Sao Roque qui date du XVIe siècle, en face de la Place Trindade Coelho. Même s’il reste assez vivant, le quartier du Bairro Alto est davantage animé en soirée. Vous serez donc au calme pour déambuler à travers les ruelles pavées. Prenez le temps d’admirer les jolies façades colorées et les petits commerces originaux. Vous verrez par exemple un bar à céréales, des boutiques de décoration et des salons de tatouage.

Par la suite, direction le quartier de Santa Catarina, entre le Bairro Alto et le Chiado. Il s’agit d’un quartier résidentiel, lui aussi assez calme par conséquent. Repérez le belvédère de Santa Catarina pour profiter de l’une des plus belles vues sur le Tage et admirer au loin le Cristo Rei.

Nous poursuivons notre exploration du centre historique en parcourant cette fois le Chiado. Ce quartier regorge de commerces et de restaurants plus « branchés ». Autrefois, c’était le repère de nombreux artistes, dont le célèbre poète portugais Fernando Pessoa. Vous verrez d’ailleurs une statue de lui près du célèbre café Brasileira où il avait l’habitude de venir.

Le Chiado constitue toujours un lieu avec une forte identité culturelle, grâce à ses nombreux musées et théâtres. Pour la petite histoire, de nombreux monuments du quartier ont été dévastés par un incendie en 1988. Il a fallu une bonne dizaine d’années pour les reconstruire et redonner au Chiado sa grandeur d’antan, grâce aux travaux de l’architecte Alvaro Siza.

Nous longeons ensuite la rue piétonne Nova do Carvalho, dans le quartier de Cais do Sodré. Son sol a été peint en rose en 2013, ce qui lui vaut son célèbre surnom de Pink Street. Le quartier était autrefois connu comme étant très mal fréquenté. Aujourd’hui, grâce à sa réhabilitation et à la naissance de différents bars branchés, la Pink Sreet est devenue une rue prisée pour les photos et un lieu de fête animé.

La Pink Street à Lisbonne

Nous finissons par atteindre le quartier de la Baixa et la fameuse Praça do Comércio, où de nombreux touristes s’attardent pour faire des photos. La plus grande place de la capitale s’étend sur 35 000 m². Elle est entourée de bâtiments jaunes, avec en son centre la statue équestre de Dom José I.

Place du commerce à Lisbonne

Je vous parlais juste avant de l’incendie de 1988 qui a détruit de nombreux édifices du Chiado. En réalité, il s’agissait du deuxième sinistre connu par la ville. En effet, en le 1er novembre 1755, Lisbonne connaît un terrible séisme, suivi d’un tsunami et de plusieurs incendies. Cela détruit pratiquement toute la ville. La Place du Commerce n’échappe pas à la règle ! Elle a donc été reconstruite grâce aux dons de nombreux négociants qui fréquentaient ce lieu.

Au Nord de la Place du Commerce, vous accéderez à l’Arc de Triomphe, qui mène à la rue Augusta et aux différents commerces de la Baixa. C’est ici que s’achève notre première journée ! Vous pourrez vous attabler en terrasse et vous reposer avant d’attaquer la suite de notre itinéraire.

Statue sur la place du commerce à Lisbonne

Jour 2 : Balade dans l’Alfama, visite du Couvent Do Carmo et spectacle de Fado

La précédente journée, nous avons pu visiter le centre historique de Lisbonne. Cependant, vous aurez peut-être noté qu’il manquait un des quartiers emblématiques de la ville : l’Alfama ! C’est LE quartier historique de la ville, et très certainement mon quartier préféré de Lisbonne. Pour nous rendre à l’Alfama, nous empruntons le Tramway 12 qui nous dépose près du belvédère de Graça.

Nous redescendons ensuite les ruelles escarpées jusqu’à l’Église Sao Vicente de Fora, malheureusement fermée ce jour-là. Nous continuons en direction du Largo Das Portas Do Sol où la foule de touristes et de locaux se presse pour admirer la très belle vue. Nous pénétrons ensuite au cœur du quartier de l’Alfama en descendant escaliers et ruelles pentues.

Après la pause déjeuner, nous quittons l’Alfama pour revenir dans un quartier que nous avons déjà parcouru hier : le Chiado. Cette fois-ci, nous prenons le temps de visiter un des emblèmes de la ville, le Covento do Carmo ou Couvent des Carmes. Il s’agissait autrefois de la principale église gothique de la capitale, avant que le tremblement de terre de 1755 ne vienne tout détruire. Il reste désormais quelques ruines qui témoignent de ce désastre : une fontaine à l’entrée du couvent, quelques murs, plusieurs voûtes et un toit béant. Cela confère une atmosphère très particulière au site !

Pour compléter cette visite insolite, vous pourrez admirer des pièces datant du paléolithique et du néolithique au Musée Archéologique du Carmo, dans les parties de l’édifice qui ont résisté au séisme. Le musée recèle également des poteries, des livres anciens, des objets romains et même des momies et des sarcophages !

Pour terminer en beauté cette journée, nous décidons de vivre une expérience incontournable à Lisbonne. Comment visiter Lisbonne en 5 jours sans assister à un spectacle de Fado ? Emprunt de nostalgie et de tristesse, ce genre musical est constitué de chants populaires typiques du Portugal. Que vous soyez ou non amateur de Fado, c’est une activité que je vous recommande sans hésiter ! Vous trouverez sans peine sur internet les noms de nombreux bars et restaurants qui proposent des dîners spectacles. Attention cependant à bien choisir votre adresse et à ne pas tomber sur des « pièges à touristes ». Autrement, la nourriture et la musique seront de piètre qualité.

N’oubliez pas de réserver en ligne pour être certain d’avoir une place. Certaines adresses permettent même une réservation via La Fourchette, avec à la clé une très belle réduction sur le prix. Pour connaître quel établissement nous avons choisi, rendez-vous plus bas dans la partie réservée à nos 5 bonnes adresses à Lisbonne.

Azulejos à Lisbonne

Jour 3 : Découverte de Belém

Pour ce troisième jour, direction Belém à l’extrême ouest de Lisbonne. C’est un quartier très prisé des touristes, où il est très facile de passer la journée entière.

Comment se rendre à Belém depuis Lisbonne ? Rien de plus facile : empruntez le tramway E15 depuis la Praça da Figueira ou la Praça do Comércio. Le ticket aller ne coûte que 3,00 € mais il n’y a pas de réduction pour un aller-retour. Attention, car en haute-saison le tramway peut être bondé et le trajet peut vite virer au calvaire… Rabattez-vous alors sur le bus 728 qui passe par les quartiers de l’Alfama et de la Baixa.

À notre arrivée, nous décidons de prendre des forces et de nous arrêter à la célèbre pasteleria Antiga Confeitaria de Belém. C’est LA boulangerie la plus réputée à Lisbonne pour goûter les fameux pastéis de Belém, une sorte de flan pâtissier sur de la pâte feuilletée. Néanmoins, même si nous sommes arrivés tôt, le lieu était déjà rempli de locaux et de touristes. Pressés par le personnel quelque peu désagréable, nous avons tout de même réussi à acheter nos pastéis et nous les avons dégusté un peu plus loin, dans un parc. Verdict : nous n’avons malheureusement pas été conquis ! Si vous désirez goûter de meilleurs pastéis, rendez-vous plus bas dans la partie consacrée à nos bonnes adresses à Lisbonne.

pasteis de belem

Nous commençons la visite de Belém avec le Mostéiro dos Jerónimos (ou Monastère des Hiéronymites) où la file d’attente est déjà importante en début de journée. Le lieu, placé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, se révèle en effet très beau à voir ! L’accès à l’Église est gratuit, mais vous devrez payer une dizaine d’euros pour visiter reste du Monastère. La construction de ce monument a débuté en 1501, sous le roi Manuel Ier, lorsque le Portugal contrôlait le commerce mondial et était à son apogée. Ainsi, il s’agit d’un édifice qui respire la richesse et qui possède une très grande importance historique et architecturale pour les portugais.

Admirez l’entrée avec ses diverses sculptures figuratives, les magnifiques arcades du cloître ainsi que l’Église Santa Maria qui mélange art Manuélin et style gothique. Vous vous demandez peut-être pourquoi ce monument a pu être préservé du terrible séisme de 1755 ? On doit ce miracle à la situation géographique de Belém, qui a été pratiquement épargné par le sinistre.

Par la suite, nous prenons la direction de la Torre de Belém en longeant le Tage. Là encore, la file d’attente est impressionnante. Ce n’est pas très étonnant, car il s’agit de l’emblème de Belém. Édifiée entre 1514 et 1519 par le roi Manuel Ier, la Tour constituait à la fois une forteresse et le port d’origine des explorateurs portugais. Tout comme le Monastère des Hiéronymites, la Tour est entrée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983. Même si vous décidez de ne pas visiter l’intérieur de la Tour (qui est payant), il y a déjà de quoi être admiratif en observant les beaux balcons et les ornements sculptés dans de la pierre sur les façades extérieures.

Tour de Belém

Le reste de la journée, nous prenons le temps de flâner dans Belém et d’observer les principaux lieux d’intérêt de ce quartier :

  • La Padrão dos Descobrimentos, un monument érigé à la mémoire des navigateurs portugais des XVᵉ et XVIᵉ siècles ;
  • Le magnifique Jardim da Praça do Império, avec ses petits lacs et ses scultptures ;
  • Le Museu Nacional dos Coches, le musée national des carrosses ;
  • Le Palácio Nacional de Belém, la résidence officielle (et toute rose !) du Président de la République portugaise ;
  • Le MAAT ou Museu de Arte, Arquitetura e Tecnologia avec son architecture très singulière.
Jardim da Praça do Império à Belém

Jour 4 : Balade à Cascais et visite du Parc Eduardo VII

Il est temps de s’éloigner un peu du centre de Lisbonne et de profiter du littoral ! Direction Cascais, cette station balnéaire qui était autrefois un port de pêche, à l’ouest de Lisbonne.

Depuis Lisbonne, les trains pour Cascais sont très fréquents (tous les quarts d’heure environ) et le trajet ne dure que 30 minutes. À l’arrivée, une petite sieste sur la plage est de rigueur pour profiter du soleil ! Cascais regorge également de lieux agréables à visiter. Prenez le temps de photographier le port de plaisance toujours très animé, de marcher jusqu’au Phare de Santa Marta, ou encore de flâner à l’ombre du très beau Parc du Maréchal Carnona. Vous pouvez également louer un vélo pour emprunter la piste cyclable qui longe la côte sur 10 kilomètres.

La plage de Cascais au Portugal

Enfin, sachez qu’il existe plusieurs musées si vous souhaitez rester en intérieur. Le musée Condes de Castro Guimarães avec son beau mobilier et sa collection d’œuvres d’art, le petit Museu do Mar pour en apprendre davantage sur la pêche au Portugal ou encore le Centre Culturel de Cascais et ses expositions temporaires.

Vous l’aurez compris : on peut aisément passer une journée entière à Cascais, à profiter du vieux centre-ville, de la mer et de la plage. Toutefois, nous décidons de revenir à Lisbonne l’après-midi pour visiter le Parc Eduardo VII. Nous l’avions repéré en organisant notre voyage. Ce parc de 26 hectares est juste magnifique ! Il constitue une véritable petite « bulle » de quiétude en plein centre de Lisbonne. Seule petite « difficulté », il se situe en haut d’une colline qu’il vous faudra grimper avant de pouvoir admirer la vue.

La partie que j’ai le plus appréciée : les serres tropicales. Il s’agit très certainement de l’un des meilleurs moments de notre séjour à Lisbonne, aussi étonnant que cela puisse paraître. Le parc comprend également le très joli Jardin Amália Rodrigues, en hommage à la célèbre chanteuse de Fado. Il vous faudra bien 2 ou 3 heures pour visiter la totalité du parc.

Jour 5 : Excursion à Sintra

Ne dit-on pas qu’il faut garder le meilleur pour la fin ? Pour ce dernier jour de notre itinéraire pour visiter Lisbonne en 5 jours, nous prenons le train pour Sintra, au Nord-ouest de Lisbonne. Le trajet dure environ 40 minutes et nous amène dans les montagnes, enveloppées dans les nuages ce jour-là. Le trajet aller-retour nous coûte environ 5,00 € par personne.

Sintra est une très belle ville classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1995. Il est impossible de visiter en une seule journée tous ses principaux lieux d’intérêt, tant ils sont nombreux :

  • Le palais national de Sintra (un palais de style gothique) ;
  • Le Palais de Pena (sans conteste l’un des plus beaux palais d’Europe, perché sur une colline) ;
  • Le Palais de la Regaleira (un palais de style gothique avec un jardin exceptionnel et atypique)
  • Le Couvent des Capucins (un site entouré de végétation, avec plusieurs petites pièces à découvrir) ;
  • Le Château des Maures (un vieux château en ruines qui offre un superbe panorama sur la région) ;
  • Le Palais de Monserrate (un palais de style arabe avec des parcs et jardins qui s’étendent sur 143 hectares).

Il faudra donc faire un choix, et s’organiser au mieux pour passer d’un lieu à un autre. Pour ce faire, il existe des bus touristiques qui relient les différents sites entre eux.

Nous choisissons de visiter deux palais parmi ceux qui nous semblent les plus spectaculaires : le Palacio National de Sintra et le Palacio National de Pena. Une fois les tickets en poche, cap sur le premier palais. Il se trouve juste à côté de l’Office du Tourisme et du centre historique de la ville. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est immense ! L’extérieur est assez singulier, avec ses deux tours coniques et la façade toute blanche. À l’intérieur, les pièces sont très variées et nous prenons le temps de tout observer tranquillement. Il est encore tôt et heureusement les touristes sont encore peu nombreux.

Palais national de Sintra

Par la suite, nous repartons à pied pour une longue montée vers le Palais de Pena. Cela nous permet d’éviter la foule dans les bus et nous donne une occasion de nous balader dans la forêt. Prenez garde car la montée est assez raide. Cependant, je trouve que c’est une bonne alternative pour rester au calme. Vous aurez tout le loisir de côtoyer les autres touristes au moment des visites de monuments !

Le Palais en lui-même est très différent du précédent, et malheureusement beaucoup plus fréquenté à cette heure avancée de la journée. La visite n’en reste pas moins très agréable et le lieu est tout simplement MAGIQUE. Visiter le Palais de Pena et son parc revient un peu à se balader dans un dessin-animé ou un conte, avec comme décor un magnifique château aux couleurs vives ! S’il n’y avait qu’un seul endroit à visiter à Sintra, c’est donc bien le Palais de Pena. Prenez le temps d’observer tous les petits recoins (le lieu est immense) et les petits détails architecturaux. L’intérieur comme l’extérieur sont sublimes.

Visiter Lisbonne en 5 jours Sintra

5 bonnes adresses à Lisbonne

Ne me dîtes pas que vous avez envisagé un seul instant de visiter Lisbonne sans vous intéresser à la gastronomie portugaise ? Si vous avez prévu de visiter Lisbonne en 5 jours, vous aurez largement le temps de la découvrir ! À Lisbonne, vous retrouverez dans vos assiettes les produits les plus prisés par les portugais : le fameux bacalhau (de la morue), des sardines grillées, des plateaux de fruits de mer, les queijadas de Sintra (un dessert avec de l’amande et du fromage de brebis) et bien évidemment les traditionnels pastéis de Nata. Du côté des boissons, vous pourrez bien sûr savourer du porto, mais également de la ginja (un alcool à base de griottes), de la liqueur Beirão (à l’anis) ou encore du moscatel (un vin blanc assez doux). Pour être sûr de vous régaler, notez bien les 5 bonnes adresses qui suivent !

1. Fabrica de Nata

LE meilleur endroit pour déguster des pastéis de Nata, ces délicieuses petites pâtisseries portugaises. Ne faites pas la même erreur que moi : bien que ce dessert ressemble à un flan, il n’en est rien ! Goûtez un pastel de Nata encore tiède, avec un peu de cannelle ou de sucre glace, et vous serez obligatoirement conquis ! A la Fabrica de Nata, vous pourrez vous attabler à l’intérieur ou en terrasse à toute heure de la journée. Accompagnez votre pâtisserie d’une limonade ou d’un café bien chaud, ça n’en sera que meilleur !

2. Mascote da Atalia

Je vous parlais plus haut des dîners spectacles de Fado. Après avoir écumé différentes recommandations sur internet, nous avons jeté notre dévolu sur Mascote Da Atalaia. Je ne peux que recommander cette adresse, car nous avons très bien mangé et adoré le spectacle de Fado ! La cuisine est faite maison et les plats sont simples mais bons. Le rapport qualité/prix (25 € par personne pour un menu complet) est au rendez-vous, c’est pourquoi nous n’avons pas été déçus.

3. Espaça Espelho d’Agua

Situé à Belém, ce restaurant sert de très bons plats d’inspirations méditerranéenne et portugaise, emprunts d’une touche de modernité. Le cadre est assez idyllique puisque la terrasse est en fait une verrière qui permet de profiter d’une magnifique vue sur le Tage. Le service est attentionné et la présentation des plats très soignée. Idéal pour déjeuner ou pour boire un verre lors de votre visite à Belém.

4. Pois Café

On s’éloigne de la cuisine typique du Portugal pour découvrir un petit café branché, idéal pour un déjeuner ou un goûter entre deux visites. Situé dans l’Alfama, le Pois Café sert une cuisine savoureuse et équilibrée, avec des gâteaux faits maison. Le lieu est cosy, avec des banquettes moelleuses et des étagères pleines à craquer de livres.

Pois café Lisbonne

5. Os tibetanos

Vous l’aurez sans doute deviné au nom de ce restaurant, ici vous ne mangerez pas portugais ! Cependant, nous avons tellement apprécié cette adresse (recommandé par notre guide) que je ne pouvais pas l’enlever de cette liste. Chez Os tibetanos, vous pourrez déguster dans une ambiance zen d’excellents plats végétariens qui rendent hommage à la cuisine du monde : momos à la vapeur, tarte à la papaye, chaussons fourrés au seitan ou encore curry de tofu à la mangue. Les plats sont copieux et savoureux, un vrai régal !

Visiter Lisbonne : quelques conseils

Vous aussi, vous avez prévu de visiter Lisbonne en 5 jours ? Pour organiser au mieux votre voyage, voici quelques conseils concernant le choix de votre logement, les transports ainsi que les restaurants.

Quelle est la meilleure période pour venir à Lisbonne ?

Pas besoin de tergiverser très longtemps car le climat reste agréable et ensoleillé toute l’année. Les températures tombent ainsi rarement en dessous de 10°C. L’idéal serait de voyager à Lisbonne entre mai et octobre pour profiter des meilleures conditions météorologiques. Toutefois, évitez l’été puisqu’il y fait très chaud. Par ailleurs, Lisbonne est une destination touristique très prisée à ce moment de l’année. Vous éviterez les hordes de touristes et l’envolée des prix durant la période estivale.

Comment se déplacer à Lisbonne ?

La meilleure option pour visiter le centre historique de Lisbonne est de marcher. Vous pourrez ainsi pour perdre dans les petites ruelles et découvrir en profondeur tous les quartiers principaux. Néanmoins, les transports en commun restent relativement peu chers par rapport à d’autres grandes villes d’Europe. Métro, bus, train, tramway, bateau : vous aurez le choix. Profitez-en pour tester le mythique tramway portugais, afin de passer d’un quartier à un autre et pour vous éloigner du centre-ville. Si vous souhaitez économiser, vous avez le choix entre deux pass :

  • Le pass Viva Viagem qui est nominatif, à recharger ponctuellement avec un pass illimité 24h ou des tickets à l’unité pour prendre le métro, le funiculaire, le bus ou le train ou les bateaux de la compagnie ferroviaire CP. Son prix : 0,50€ pour l’achat du pass + le forfait que vous choisissez.
  • La Lisboa card qui vous donne accès gratuitement à la plupart des transports (dont le train pour Sintra) pour une durée de 24h, 48h ou 72h + un accès gratuit dans plusieurs musées et monuments de la ville. Son prix : entre 20 € (pass 24h) et 42 € (pass 72 €).

Personnellement, nous avons opté pour le pass Viva Viagem, en la rechargeant sur 24h pour seulement 6,00 €. Vous pouvez retrouver toutes les informations et horaires des transports publics à Lisbonne en consultant le site de la société Carris ou celui de Metrolisboa.

Visiter Lisbonne en 5 jours

Où se loger à Lisbonne ?

Auberge de jeunesse, chambre chez l’habitant, appartement en location ou hôtel ? Se loger à Lisbonne n’est pas très difficile car il s’agit d’une destination très touristique. À vous de choisir en fonction de votre situation (voyage en solo, en famille, en couple ou entre amis) et surtout de votre budget. Faites attention à certaines chambres d’hôtel qui n’incluent pas de salle de bain privative.

Quant au choix du quartier, privilégiez le centre historique pour être au plus près des principaux lieux d’intérêt. Le quartier du Bairro Alto est réputé comme étant festif, si vous souhaitez sortir et profiter de vos soirées avec de nouvelles connaissances lisboètes. Il ne faut donc pas avoir peur du bruit ! Le quartier du Chiado est quant à lui plus « chic » et proche de lieux culturels. L’Alfama est pour sa part un quartier plus authentique et plus populaire.

Au final, nous avons choisi de loger dans le quartier de la Baixa pour sa position centrale, à deux pas de la Place du Commerce (et juste à côté de la fameuse Fabrica de Nata !). Nous avons passé nos 5 nuits au Pensao Flor Da Baixa.

Chambre d'hôtel à Lisbonne

Que faut-il savoir avant de visiter Lisbonne ?

? N’oubliez pas qu’il y a une heure de décalage entre la France et le Portugal ! Nos amis lisboètes auront donc une heure de « retard » sur nous.

? Prévoyez toujours de la monnaie (20 à 50 €) car certains restaurants, musées et petits commerces n’acceptent pas la carte bancaire.

? Bom dia ! Tudo bem ? Si vous n’avez rien compris, il est temps de faire une petite remise à niveau pour maîtriser les bases du portugais et communiquer plus facilement avec les commerçants et habitants de Lisbonne. Rendez-vous sur le petit lexique de survie proposé par la site Evaneos. Vous n’aurez pas besoin de plus pour vous débrouiller, car vous tomberez bien souvent sur des portugais qui ont l’habitude des touristes français et de la langue de Molière.

?Au restaurant, n’oubliez pas que l’eau et les petits apéritifs servis en début de service (olives, pains, fromage) sont pratiquement toujours payants. N’hésitez pas à les renvoyer si vous ne comptez pas les consommer, ou ils vous seront facturés. Si le menu indique différentes portions pour un même plat, choisissez la demie dose (meia-dose) qui suffit largement pour une personne.

Alors, charmé par la ville au 7 collines ? Son authenticité et sa douceur de vivre ne peuvent pas vous laisser insensible ! Visiter Lisbonne en 5 jours est donc un minimum pour découvrir cette destination comme il se doit. Après avoir arpenté le centre historique et ses principaux quartiers, vous aurez ainsi la possibilité de vous éloigner quelque peu de la capitale portugaise pour profiter du littoral et visiter les magnifiques Palais de Sintra. Et vous, avez-vous déjà eu la chance de visiter Lisbonne ? N’hésitez pas à donner votre avis ou vos bons plans en commentaire sous cet article !

Si vous recherchez des idées de destinations pour un futur voyage, rendez-vous dans la rubrique Voyages sur ce blog pour découvrir d’autres articles.

J’attends également vos messages et vos remarques pour échanger avec vous. À bientôt pour un prochain article !