Village perché d'Aspremont

Mer ou montagne ? A cette question, les habitants de la Provence-Alpes-Côte d’Azur ne mettent sans doute pas beaucoup de temps à répondre. Un jour à la mer, le lendemain à la montagne : c’est là la magie de notre région ! Aujourd’hui, je choisis de vous emmener à la montagne. Parmi les nombreuses randonnées qu’il est possible de faire dans les Alpes-Maritimes, il y en a une que j’affectionne tout particulièrement : le Tour du Mont Chauve à Aspremont. A moins de 15 kilomètres de Nice, cette marche est très facilement accessible et offre des points de vue époustouflants sur la vallée du Var et sur Nice. Vos chaussures de randonnée et votre sac à dos sont prêts ? C’est parti pour 3 heures de marche très agréables dans une végétation typique de la Méditerranée.

Comment se rendre à Aspremont ?

Le Tour du Mont Chauve débute à Aspremont. Cette commune se situe dans les Alpes-Maritimes, à seulement 13 kilomètres de Nice. Il n’y a pas de gare à Aspremont, mais pas de panique si vous ne souhaitez pas utiliser de voiture ! La commune est desservie par les bus du réseau Lignes d’Azur.

En voiture

Trois principaux axes routiers desservent la commune d’Aspremont : la RM 719, la RM 414, et la RM 14 reliant la Route nationale 202 et l’Autoroute A8. Utilisez Google Maps, Via Michelin ou Mappy pour trouver votre itinéraire.

Depuis Nice, le trajet sera d’environ 25 minutes. Comptez le double depuis Menton ou Antibes (via l’A8).

En transport en commun

Pour rejoindre Aspremont en bus, vous devrez obligatoirement partir de Nice. Il existe deux bus : les lignes 62 et 76. Si vous habitez en dehors de la capitale azuréenne, je vous conseille donc de prendre le train ou un bus de la région jusqu’à Nice pour continuer ensuite le trajet en bus de ville.

Si vous arrivez à la gare de Nice, vous pouvez prendre la ligne 1 du tramway en direction d’Henri Sappia et arrêtez-vous à Comte de Falicon. En traversant la Place Fontaine du Temple, vous atteindrez le départ du bus 76. La durée du trajet avec le bus n’est pas très longue : environ 20 minutes.

Le bus 62 débute quant à lui son trajet à Magnan (sur la ligne 2 du tramway), tout près de la Promenade des Anglais. Le trajet jusqu’à Aspremont (qui est le terminus) dure environ 50 minutes.

Vous pouvez consulter les plans et les horaires des bus 62 et 76 sur cette page internet du Réseau Lignes d’Azur. Elle vous indiquera également s’il y a des travaux et/ou des déviations. Attention ! Certaines lignes de bus n’apparaissent pas en ce moment (à la date de parution de cet article, en avril 2020) en raison de la situation exceptionnelle liée au COVID-19.

Le blason du village d'Aspremont

Aspremont, un superbe village perché dans les Alpes Maritimes

D’où vient le nom d’Aspremont ? L’adjectif occitan « aspre » désigne quelque chose d’âpre et de rêche. Associé à la montagne, « Aspremont » désigne alors un « mont escarpé ».

Anciennement fortifié, le village a été construit en cercles concentriques au pied du Mont Chauve. Les maisons sont donc installées en spirale, autour de l’Eglise gothique Saint-Jacques le Majeur. Des plantations d’arbres fruitiers (beaucoup de figuiers), d’oliviers et de vignes entourent également le village. Depuis, Aspremont domine toujours la plaine du Var et on peut même apercevoir la mer Méditerranée en se baladant dans le village.

Vue sur la Vallée du Var

Visiter Aspremont vous mettra en jambe pour la randonnée, n’hésitez donc pas à emprunter les marches pentues et les ruelles pavées ! On peut admirer de très belles maisons récentes ou datant du Moyen Âge, de petits jardins et des terrasses fleuries, des fontaines et un lavoir. La Chapelle Sainte Croix des Pénitents Blancs est aujourd’hui un lieu d’exposition.

Aspremont se situe à 554 mètres d’altitude et est entouré de deux sommets : au sud le Mont Chauve et au au nord le Mont Cima. Au sommet du Mont Chauve culmine les restes d’un fort datant de la fin du 19e siècle, à 900 mètres d’altitude. C’est l’occasion de profiter d’un magnifique panorama à 180 degrés sur le littoral et sur les sommets (enneigés lorsque nous y étions) du Mercantour !

Aspremont se situe sur le GR5 ou Sentier de l’Europe (qui relie les Pays Bas à la Méditerranée), c’est donc un lieu privilégié pour les randonnées pédestres. Le GR ne va pas directement au sommet du Mont Chauve (où se trouve le Fort) mais passe 100 mètres à côté, juste en dessous.

Le Tour du Mont Chauve : itinéraire de la randonnée

Comme son nom l’indique, cette randonnée fait une boucle au départ d’Aspremont. Voici ses principales caractéristiques :

  • Distance : 8,4 kilomètres
  • Dénivelé : + /- 460 mètres
  • Durée : 3 heures (avec une pause)
  • Niveau de difficulté : facile (avec une montée assez raide au début)
  • Tracé GPS : à télécharger sur Wikiloc

Le départ de la randonnée

Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer sur le parking d’Aspremont (juste à côté de la mairie) ou sur celui des terrains de tennis près de l’école primaire (le long de la route de Tourette-Levens). Pour vous rendre au départ de la randonnée, repérez en contrebas le chemin piétonnier de la Vallière puis en face le chemin de Campoun.

Si vous venez en bus (ce que nous avons fait), celui-ci vous laissera à l’entrée de la vieille ville. Pour commencer la randonnée, il faut redescendre par la Route de Nice (M14) sur quelques dizaines de mètres. Empruntez ensuite le chemin de la Vallière sur la droite, juste après l’aire de jeux. Il débouche sur un passage piéton (avec un feu) que vous devez traverser pour atteindre le chemin de Campoun.

Sur le chemin de Campoun, continuez tout droit en longeant l’école et le Tennis Club d’Aspremont à votre gauche. Vous croiserez sur la droite le chemin du retour. Le chemin de Campoun devient le chemin de la Bergerie et longe une dernière habitation. En arrivant à la bergerie, prenez le petit sentier à droite qui s’enfonce dans les bois. La montée est assez raide mais ce n’est pas encore fini !

La montée jusqu’à la Baisse de Guigo

A partir de là, vous pourrez continuer la montée jusqu’à la Baisse de Guigo dans un boisement qui s’éclaircit peu à peu avec une végétation méditerranéenne. A partir de la Baisse de Guigo, la pente s’adoucit et le panorama se dévoile.

On finit par déboucher sur un croisement où il faudra emprunter le chemin le plus à droite (qui s’enfonce sous les pins). De manière générale, à chaque panneau, veillez à bien suivre la direction du Mont Chauve !

Par la suite, le chemin effectue une large boucle avant de redescendre quelque peu pour finalement rejoindre la RM 214. Avant d’atteindre la route et de nous diriger vers le sommet du Mont Chauve, nous avons profité de la vue pour faire notre pause repas. Tradition oblige, le déjeuner était constitué d’un pan bagnat.

Pour continuer la marche, il suffit ensuite de suivre la RM 214 jusqu’au Fort (pas d’inquiétude, la circulation est quasi-inexistante). Vous allez donc parcourir 8 lacets dans une belle montée avant d’apercevoir le Fort et son point de vue.

Route métropolitaine 214

Le magnifique panorama depuis le sommet du Mont Chauve

Depuis la RM 214 et le Fort du Mont Chauve, le panorama est exceptionnel… A condition, bien sûr, que le temps soit favorable et qu’il n’y ait pas de brume. Choisissez donc bien votre jour de venue en fonction de la météo ! Vous pourrez reconnaître au loin le port de Nice, la Baie des Anges, l’aéroport ou certaines artères principales de la capitale azuréenne. On aperçoit même au loin l’Estérel.

Vue sur les Alpes Maritimes
Panorama sur la Vallée du Var
Panorama depuis le Tour du Mont Chauve

Le Fort ne présente pas de grand intérêt en lui-même et ne se visite pas. Notez également qu’il est possible de contourner le Fort pour une vue encore plus dégagée côté montagne (sans les fils électriques qui gâchent un peu la vue tout en haut du belvédère !). Toutefois, nous n’avons pas expérimenté cette option.

Vue depuis le Mont Chauve

Après avoir profité de ce magnifique point de vue, il est temps de redescendre tous les lacets en contresens. Prenez ensuite la piste DFCI (Défense des Forêts Contre les Incendies) des Morgues sur votre droite. La piste descend à flanc de colline et débouche sur un petit plateau avec une citerne décorée.

Une fois sur le plateau, prenez le chemin en direction du Nord (la vallée du Var sera donc à votre gauche). Vous traverserez un paysage d’anciennes restanques (murets provençaux en pierres sèches) sur ce sentier plutôt plat. Vous pourrez profiter tranquillement de la vue sur le vieux village d’Aspremont.

Panneau de randonnée
Chemin de randonnée
Village perché d'Aspremont

Sur la fin du sentier, la descente s’intensifie et le chemin devient plus caillouteux (sans grande difficulté, je vous rassure !). Vous rejoignez ainsi le chemin de Campoun emprunté au départ. Il suffit alors de rejoindre le village ou le parking par le même chemin qu’à l’aller.

Tour du Mont Chauve : petit répertoire des plantes à découvrir

Randonner dans la nature est aussi un excellent moyen de (re)découvrir la végétation méditerranéenne. Je vous invite à prendre le temps de les observer et à apprendre à les reconnaître. Voici certaines plantes que nous avons pu croiser lors de notre randonnée (effectuée au mois de mars)…

Des orchidées sauvages

Du thym en fleurs

Thym en fleurs

De la salsepareille

Salsepareille

Du genévrier

Genévrier

Du pistachier lentisque

Des cystes

Cyste

De l’euphorbe

Euphorbe

Des anémones hépatiques

Anémone hépatique

Des crocus bigarrés

Crocus bigarré

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de télécharger sur votre smartphone l’application Pl@ntNet. Dès que vous verrez lors de vos balades une plante qui vous intéresse, il suffira de prendre une photo afin que l’application l’identifie grâce à sa base de données et vous donne son nom. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups en rejoignant ce projet participatif sur la biodiversité végétale.

Pour en savoir plus et télécharger l’application, rendez-vous sur le site internet de Pl@ntNet. Il existe également une version web si vous ne désirez rien installer sur votre smartphone, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil sur le site et à contribuer au projet !

C’est ainsi que s’achève notre balade à Aspremont et notre Tour du Mont Chauve. Cette randonnée est à ranger dans la catégorie des incontournables puisqu’elle est facile et très accessible. A la clé, vous profiterez d’un panorama unique sur Nice, la côte et les sommets du Mercantour. Si vous souhaitez trouver d’autres idées de randonnées pédestres dans les Alpes-Maritimes, je vous conseille les guides du site RandOxygène. Pays côtier, Moyen et Haut Pays n’auront plus aucun secret pour vous !

Si vous souhaitez me conseiller une randonnée ou me donner votre avis sur celle-ci, n’hésitez pas à m’écrire via le formulaire de contact ou à me laisser un commentaire sous cet article. En attendant, je vous retrouve très bientôt pour d’autres escapades et randonnées virtuelles à travers la France.

Prenez soin de vous, et #restezchezvous : plus vite cela sera derrière nous, plus vite nous pourrons profiter à nouveau de notre magnifique région !