Bad Girls Good Cakes

Savourer un brunch c’est bien. Le faire dans un décor original, c’est mieux ! Je l’avoue : j’ai voulu tester le nouveau restaurant Bad Girls Good Cakes à Saint-Laurent-du-Var avant tout pour son décor « instagrammable » et haut en couleur. Bad Girls Good Cakes se désigne à la fois comme une « cantine punk chic nouvelle génération » et un « coffee-shop premium ». Le ton est donné : on vous promet une expérience inédite et des produits artisanaux de qualité. La promesse est-elle tenue ? Je vous partage ici mon avis, tout en vous mettant en garde : vous risqueriez d’être tenté…

Bad Girls Good Cakes : quand et comment s’y rendre ?

Je ne suis pas fan des centres commerciaux, c’est un fait. Tout ce monde, ce bruit, et surtout ces vitrines qui vous laissent penser qu’il manque énormément de choses à votre bonheur… Cependant, je suis obligée de reconnaître que le projet d’extension de CAP 3000 en cette fin d’année 2019 s’est avéré très tentant côté restauration. L’idée est simple : vous sortez du centre commercial, et vous vous retrouvez sur une immense terrasse en hauteur avec vue sur la mer.

Terrasse de Cap 3000

Vous avez le choix entre différentes options : burgers, pizzas, salades, soupes ou encore sandwichs au homard (on y reviendra, ma nouvelle passion). Parmi toute cette offre classique de restaurants franchisés, Bad Girls Good Cakes m’a paru être un RINI (Restaurant Instagrammable Non Identifié).

L’avantage de venir manger là ? Un centre commercial est ouvert 7 jours sur 7, et se doit d’être facilement accessible. Si tout comme moi vous n’êtes pas véhiculé, pas de panique ! Bad Girls Good Cakes se situe à 5 minutes à pied de la gare de Saint-Laurent-du-Var. Pour passer en revue toutes les options (voiture, train, bus ou vélo) qui s’offrent à vous, rendez-vous sur la page Informations de Cap 3000.

La carte reste la même tous les jours de la semaine, que vous souhaitiez prendre votre petit-déjeuner/ bruncher (de 10h à 15h), déjeuner, boire un verre ou déguster une pâtisserie pour le goûter. Cette constante est appréciable pour les ventres constamment affamés.

Que peut-on manger à Bad Girls Good Cakes ?

Si l’on se fie aux photos, on sait déjà que l’on va se retrouver dans un décor girly, rétro et décalé. Ce que l’on ne sait pas, c’est si l’on va réellement se régaler… Pour me faire une idée, j’ai consulté la carte du restaurant disponible entièrement sur le site. Oups ! Me voilà piégée : des noms trop alléchants de plats, de gâteaux et de boissons s’enchaînent alors qu’il n’y a pas les prix. Je sais déjà que mon portefeuille n’en sortira pas indemne.

Par ailleurs, les noms de plats s’inscrivent dans la tendance actuelle des brunchs branchés. Buttermilk pancakes, granola ou açaï bowls, tartines à la burrata ou à l’avocat, bagels, cupcakes, cookies et layer cakes se côtoient en un seul et même lieu pour ruiner tous vos efforts de régime. Vous ai-je dit qu’il y avait une salle de sport vitrée juste au dessus du restaurant et que vous risquez d’être jugé par ceux qui y sont ?

En entrant dans Bad Girls Good Cakes et en apercevant la vitrine avec tous les gâteaux, on sait que le plus dur est à venir : faire un CHOIX. C’est le pire moment pour tout gourmand qui se respecte ! Je vous laisse juger par vous-même…

Au menu : vegan bowl, pancakes et layer cake à la banane

Impossible de tout goûter. Il a donc fallu trancher : ce sera un vegan bowl pour le salé, accompagné des pancakes aux fruits et sirop d’érable avec une énoooorme tranche de layer-cake à la banane et au beurre de cacahuète en dessert.

Verdict : les pancakes sont effectivement « légers comme des nuages » tel que le stipule la carte. Je les préfère plus épais, mais malgré ma légère déception j’ai adoré l’ensemble avec les fruits et la chantilly (très aérienne elle aussi). Concernant le bowl, j’ai finalement regretté de ne pas avoir pris de bagels… C’est mal de loucher sur les plats des voisins de table ?). Je l’ai trouvé bon, frais, mais sans plus pour son prix, à savoir 14 €. Les bagels, eux, avaient l’air très copieux et excellents ! #trouverunebonneraisondyretourner .

Enfin, terminons sur l’un des atouts de cette bonne adresse selon moi : le layer cake. En un mot : un RÉGAL. A 8 € la part, c’est normal me direz-vous ! Et bien je vous confirme que vous en avez pour votre argent : la part est (très) copieuse et savoureuse.

Si vous avez soif, en plus des traditionnelles boissons chaudes (avec du lait végétal en option), il y a plusieurs possibilités : des jus pressés à froid, des mocktails, une citronnade ou un thé glacé, tout cela fait-maison.

Attention pour le thé glacé et la citronnade : quand j’ai vu arriver ma boisson, j’ai cru qu’il s’agissait d’une carafe ! Ça change des petites jarres en verre qui vous laissent sur votre soif. Mon acolyte a validé son Chaï Latte, qu’il a trouvé pour une fois pas trop sucré contrairement à ce que l’on trouve généralement dans d’autres coffee-shop.

Chaï Latte et citronnade maison

Et l’accueil dans tout ça ?

Ce qui fait que l’on a envie de retourner dans un restaurant est sans conteste la qualité de la nourriture. Toutefois, à mon sens, aller au restaurant est une expérience avant tout. On paye pour un produit (la nourriture), mais aussi pour un service et une ambiance. Sur ce dernier point, Bad Girls Good Cakes assure grâce à son décor des années 70, sa vitrine alléchante, son mobilier à la fois simple et élégant.

Concernant le service, j’ai trouvé l’équipe de « bad girls » souriante. J’ai même pu échanger quelques mots avec l’une d’entre elles. Cela tient sans aucun doute au fait que je sois venue à un moment très calme (dimanche midi), mais c’est toujours appréciable de savoir qu’en dehors de la pression du coup de feu l’équipe est attentive et avenante.

Quelques conseils

Vous l’aurez compris, Bad Girls Good Cakes est une adresse à tester de toute urgence ! Cependant, elle s’avère trop onéreuse pour vous y rendre toutes les semaines. Ainsi, pour profiter un maximum de votre venue, voici quelques conseils :

  • Pour ceux qui aiment bruncher le dimanche, venez entre 11h00 et 12h30 pour éviter la foule
  • Une part de layer cake suffit amplement pour deux personnes (le gâteau est assez dense), ce qui ramène astucieusement la part à 4 € par personne
  • Choisir c’est renoncer… Alors ne renoncez plus, commandez les plats qui vous font envie sur place et laissez-vous tenter par les gâteaux en vitrine pour une option à emporter

A noter : pour des événements, vous pouvez commander le design cake de vos rêves (gâteau à personnaliser). La commande se fait sur place ou via un formulaire en ligne.

Cake Design à commander

Finalement, je dirais que j’ai davantage été séduite par Bad Girls Good Cakes pour ses pâtisseries. S’il fallait se composer un brunch (salé + sucré), cela reviendrait cher car il n’y a malheureusement pas de menu disponible. A l’inverse, tous les gâteaux donnent envie et l’offre varie par rapport à ce que l’on peut trouver ailleurs. Je testerai donc probablement à nouveau cette bonne adresse, mais à l’heure du goûter. Je ne manquerai pas d’actualiser cet article pour l’enrichir.

D’ici là, je vous conseille d’aller saliver devant les photos Instagram de Bad Girls Good Cakes.

Si cet article vous a donné faim, découvrez d’autres bonnes adresses où se régaler en parcourant ce blog. J’attends également avec impatience vos suggestions d’autres lieux afin que je les teste. « Yummy » comme on dit !