Mijoté de veau

Connaissez-vous la sérendipité ? Ce mot un peu barbare à prononcer désigne la capacité à faire une découverte utile, totalement par hasard. Je dois le reconnaître : c’est grâce à elle que je me suis retrouvée à déjeuner au Maïdo. Ce restaurant japonais, bien caché dans le centre-ville de Nice, a été un véritable coup de cœur. Des plats originaux mêlant cuisine japonaise et influence française, des produits frais et un menu déjeuner avec entrée + plat à 12 €… Je vous le garantis, le Maïdo fait partie de ces restaurants à tester absolument à Nice !

Où et quand venir au Maïdo ?

Le Maïdo se trouve en plein centre-ville de Nice. Néanmoins, tout comme moi, il se peut que vous soyez passé devant sans jamais faire attention. Je vous avoue que même si la façade m’intriguait, j’y suis un peu allée pour faire plaisir à mon binôme…

Devanture du restaurant Maïdo à Nice

Le restaurant se situe au 29 Rue Tonduti de l’Escarène, à 7 minutes à pied de Nice Étoile. L’arrêt de tram le plus proche est Durandy, sur la ligne 2 juste après Jean Médecin.

Le restaurant est ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h30 à 22h00. Il vous est possible de réserver en ligne sur le site internet du restaurant, sauf pour les réservations de dernière minute où il sera indispensable de téléphoner. Je vous conseille de venir assez tôt à l’heure du déjeuner, car la salle est assez petite et les clients nombreux.

Que peut-on manger au Maïdo ?

Le Maido se définit comme un « Izakaya », qui est l’équivalent du bistrot en français. L’objectif : se retrouver entre amis, en famille ou entre collègues dans un lieu convivial pour se restaurer.

La philosophie du restaurant Maïdo

Les produits sont frais (notamment le poisson), et proviennent du Marché de la Libération à Nice. Le midi, la carte se résume au menu déjeuner à 12 €. L’entrée est un assortiment de 3 ou 4 préparations. Pour le plat, vous aurez cette fois-ci le choix entre 6 options. Le plat est toujours accompagné d’un bol de riz, ou parfois d’onigiris (boulettes de riz enveloppées d’une algue nori). Si vous avez encore faim, vous pourrez commander un dessert (entre 5 € et 6,50 €) en plus du menu.

Le soir, la carte s’enrichit. Comme dans les izakayas japonais, le restaurant vous proposera des plats dans un esprit « tapas », que vous pourrez donc partager. Les prix grimpent en conséquence.

Si vous aimez reprendre toujours la même chose dans un restaurant, passez votre chemin ! L’objectif du Maïdo est à l’opposé de cela… Il faut surprendre. La carte change régulièrement, en fonction des saisons et de l’inspiration des chefs. On retrouve toutefois des mets classiques proposés dans les izakayas japonais : des gyozas (raviolis japonais), de l’okonomiyaki (omelette japonaise), des karaage (beignets de poulet) ou encore du tonkatsu (porc pané).

Côté boissons, le Japon est également à l’honneur. Vous pourrez choisir parmi une sélection de bières, sakés, vins (bios ou naturels) et autres alcools japonais. Bien évidemment, vous pourrez également déguster des thés venus tout droit du Japon.

Vins du restaurant Maïdo à Nice

Maïdo : un restaurant japonais authentique à Nice

Ce qui m’a tout de suite attirée en entrant dans le restaurant, c’est le bar. On peut y voir un des cuisiniers préparer les gyozas. Ça donne tout de suite le ton : des plats préparés à la minute, avec des produits frais.

J’ai lu ça et là sur internet des avis à propos du Maïdo. Le reproche le plus fréquent ne m’a pas étonnée. Oui, il faut le reconnaître : la salle du Maïdo est assez exigüe. Cependant, je préfère largement me régaler dans ce genre d’endroit où le service et la cuisine sont authentiques que dans un restaurant plus vaste mais moins original. Le lieu est propre, et décoré avec goût. Des petits détails (origamis, bibelots japonais) ornent la salle.

Bibelots japonais

L’accueil est sans conteste chaleureux et bienveillant. Nous sommes arrivés un samedi à 13h00 pour déjeuner… Bien que la salle ait été remplie de clients, nous avons été très bien accueillis ! Je trouve qu’il n’y a rien de plus désagréable qu’un serveur qui vous fait sentir que vous arrivez trop tard… J’étais donc soulagée d’être accueillie avec un sourire. Heureusement pour nous, la serveuse nous a trouvé une table libre.

Le fait que les tables soient très proches les unes des autres ne m’a pas dérangée, comme ça peut être le cas dans d’autres circonstances. A l’inverse, cela nous a permis de voir à quoi ressemblaient certains plats avant de commander. A la table d’à côté, une cliente en a même profité pour photographier le plat de son autre voisin, tout cela dans une ambiance bon enfant. J’ai réellement passé un excellent moment.

La formule déjeuner du Maïdo à 12 € : un régal !

Il est temps de vous dévoiler ce que nous avons dégusté pour le déjeuner. Bien que la carte soit très réduite (entrée imposée et 6 possibilités de plats), le choix a été très difficile. D’ailleurs, en louchant sur les plats des tables voisines (ma spécialité), j’ai regretté de ne pas avoir pris les sashimis de saumon et l’œuf parfait. Priez pour que ce plat soit à la carte lors de ma prochaine venue !

Menu déjeuner à 12€

L’entrée est assez légère en terme de quantité, mais savoureuse. Ce jour-là, il y avait un mijoté de légumes, un taboulé à la japonaise et un sauté de blettes au poulet. On ressent tout de suite la qualité et la fraîcheur des produits. Pour ma part, j’ai bien bien apprécié l’entrée, mais j’ai nettement préféré le plat. J’ai opté pour le nikujaga, le mijoté de veau. Les saveurs étaient très douces et la viande d’une tendresse incroyable. J’ai également goûté au plat de mon acolyte, qui a pris le mulet servi avec des légumes (asperges, radis, carottes entre autres). J’ai adoré le goût subtil de « grillé » du poisson. Très sincèrement, je pense que j’aurais adoré TOUS les plats de la carte. C’était vraiment difficile de choisir !

Assortiment de 3 petites entrées
Mulet grillé accompagné d'un bol de riz

Il faut reconnaître que si l’on a un bon appétit, l’entrée et le plat ne suffisent pas. C’est une excellente raison pour prendre un dessert non (#vieilleexcuse) ? Là encore, j’ai été surprise par l’originalité des desserts, qui mêlent cuisines française et japonaise. Nous avions le choix entre :

  • un tiramisu au thé et aux haricots rouges
  • un cheescake soufflé au matcha
  • un raw-cake aux noix de cajous et aux épices de vin chaud
  • une tarte au moult de saké et à la crème d’amande
  • une mousse au chocolat au yuzu.

Je rêve ou vous salivez devant votre écran ? Avec mon acolyte, nous avons partagé la mousse au chocolat et la tarte au moult de saké. J’ai trouvé que la mousse était onctueuse, mais je m’attendais à avoir davantage le parfum du yuzu. C’était tout de même très bon ! Néanmoins, j’ai largement préféré la tarte au moult de saké et à la crème d’amande : un DÉLICE. Le gâteau est riche en amandes sans être trop dense. Je n’ai eu aucun mal à sentir la saveur du saké, c’était vraiment délicieux.

Que dire de plus ? A ce stade, vous pensez certainement que j’ai été payée pour faire autant d’éloges… J’aurais tellement aimé ! 😉 Finalement, nous avons payé 17 € chacun pour une entrée, un plat et un dessert qui nous ont fait voyager au Japon le temps d’un repas.

Vous noterez les jolies assiettes et les bols en porcelaine. Ça ajoute un charme fou, les plats sont vraiment magnifiques ! On sent le soin apporté dans le dressage de chacun d’entre eux.

Mousse au chocolat au yuzu et tarte au moult de saé et à la crème d'amande
Tarte au moult de saké et à la crème d'amande

Verdict : faut-il tester le restaurant Maïdo à Nice ?

Le Maïdo est donc sans conteste un restaurant où je prendrai plaisir à venir régulièrement. D’une part parce que la carte ne cesse de varier, et d’autre part car je suis certaine de me régaler au déjeuner pour vraiment pas cher. D’ailleurs, pourquoi ne pas me laisser tenter également par un dîner pour tester les tapas à la japonaise ? Si je devais résumer le Maïdo en quelques mots : de la cuisine de qualité à petit prix. C’est définitivement une excellente adresse, authentique et surprenante. Vive la sérendipité !

Pour suivre l’actualité du Maido sur les réseaux sociaux, rendez-vous :

Je vous conseille de jeter un coup d’œil à leur page Facebook, les photographies sont de qualité et mettent l’eau à la bouche !

Si vous êtes fan de cuisine asiatique et que vous êtes à la recherche de bonnes adresses, n’hésitez pas à consulter les autres articles de ce blog à ce sujet. J’attends également vos propositions de lieux afin que je puisse les tester… Mon appétit est sans limite !